Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

KEEENZ Résultat en bref

Project ID: 247555
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

La recherche en collaboration entre l'Europe et le reste du monde

Une équipe de l'UE s'est penchée sur les efforts de recherche de l'Europe en collaboration avec le reste du monde. L'étude portait sur des thèmes tels que le post-communisme, les relations internationales et les femmes en politique, tout en introduisant de nouveaux thèmes de recherche.
La recherche en collaboration entre l'Europe et le reste du monde
Le projet KEEENZ (Knowledge and expertise exchange Europe – New Zealand), financé par l'UE, a porté sur trois thèmes. Ces thèmes concernaient: le commerce mondial, l'agriculture et la finance; l'importation et l'exportation de normes; et les identités, les perceptions mutuelles et les visions extérieures de l'UE en tant qu'autorité.

KEEENZ a subi un revers initial. Quelques jours seulement après le début du projet, des tremblements de terre ont dévasté la ville de Christchurch en Nouvelle-Zélande, où se trouvait l'université néo-zélandaise partenaire du projet. Cet évènement, qui a provoqué une crise du logement, a affecté l'université pendant plusieurs années. Les partenaires du projet ont cependant pu collaborer efficacement.

L'étude a abordé et fourni des résultats sur chaque thème. Le premier s'intéressait à la transition dans l'Europe post-communiste et sa pertinence pour l'européanisation. Le deuxième thème détaillait: l'importation des normes de l'UE; les questions de puissance, de normes et d'intervention dans les relations internationales; et les femmes en politique. La phase finale a étudié l'Asie telle qu'elle est vue par le public et les élites d'Europe, la politique et les médias, et les façons dont est perçue la relation de collaboration UE-Pacifique.

L'équipe a mis en évidence plusieurs questions de recherche. Les détails comprennent l'identité et la perception à travers les continents, le sexe, la formulation et l'exportation de normes, la diplomatie et l'agriculture.

Les résultats obtenus ont débouché sur cinq livres, 2 numéros spéciaux de revues, 29 articles de revues et 18 chapitres de livres, ainsi que diverses autres publications et présentations. Les chercheurs ont assisté à des réunions de sensibilisation. Le groupe a également établi une collaboration avec la Fondation Asie-Europe et une initiative visant à former de jeunes diplomates sur l'analyse des politiques et des perceptions de l'UE à l'étranger.

KEEENZ a développé de nouvelles idées relatives aux relations de l'Europe avec le reste du monde. Ces travaux pourraient aider l'Europe à améliorer ces relations.

Informations connexes

Mots-clés

Recherche collaborative, post-communisme, relations internationales, femmes en politique, KEENZ, Nouvelle-Zélande
Numéro d'enregistrement: 188777 / Dernière mise à jour le: 2016-11-03
Domaine: Technologies industrielles