Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

GREENSHIPPING Résultat en bref

Project ID: 631178
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Danemark

Un secteur maritime plus vert à l'horizon

De nouvelles recherches sur une logistique plus efficace et une meilleure gestion des émissions ouvrent la voie à un secteur maritime plus respectueux de l'environnement et plus compétitif en Europe.
Un secteur maritime plus vert à l'horizon
Le secteur maritime peut devenir beaucoup plus propre, et ce dans deux domaines essentiels. D'une part, si les systèmes logistiques sont plus efficaces, les routes deviennent plus rapides et plus courtes, exigeant moins de carburant et de ressources. D'autre part, si les émissions provenant du transport maritime sont globalement réduites, la pollution de l'air et de la mer diminue.

Inspiré par cette double approche, le projet GREENSHIPPING (Greenshipping), financé par l'UE, a mené des recherches interdisciplinaires de pointe sur la logistique maritime et les émissions. Il s'est attaqué au défi consistant à améliorer les performances environnementales tout en préservant les critères de performance économique conventionnels.

Pour atteindre ses objectifs, l'équipe du projet a retravaillé les modèles existants et en a développé de nouveaux, prenant en compte les problèmes d'émissions. Elle a développé des algorithmes logiciels, comme des métaheuristiques, pour améliorer les modèles, intégrant de plusieurs façons la dimension liée aux émissions. Il s'agit de la réduction du temps, de la distance, des coûts d'exploitation et de la consommation de carburant, ainsi que de la maximisation du profit.

Parmi ses principales conclusions, l'équipe du projet a constaté que l'optimisation de la vitesse représente le paramètre le plus important pour relever le «défi vert». En plus d'une approche à double objectif fondée par exemple sur le coût total et les émissions, le projet a également utilisé une approche multi-objectifs pour obtenir des résultats plus précis. Les questions abordées comprennent les questions de routage du navire et les types d'émissions (par exemple, dioxyde de carbone, oxydes d'azote et oxydes de soufre), en plus du temps, de la distance et de considérations économiques.

Sur un autre front, le projet a abordé les questions politiques liées aux recherches sur la logistique et les émissions. Il a examiné les politiques pertinentes de l'UE et de l'Organisation maritime internationale (OMI), y compris la surveillance, les rapports et la vérification des émissions, ainsi que l'application des règlements.

Si elle était exploitée, cette recherche pourrait aider le secteur du transport maritime à devenir plus respectueux de l'environnement, ce qui se traduirait par une amélioration de la qualité de vie des communautés côtières, et au-delà de l'ensemble du monde. Elle aidera sans aucun doute les entreprises privées de transport maritime et les entreprises connexes à devenir plus compétitives et à se tourner vers un avenir plus vert.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Maritime, logistique, émissions, transport maritime, GREENSHIPPING
Numéro d'enregistrement: 188779 / Dernière mise à jour le: 2016-11-03
Domaine: Technologies industrielles