Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

NINAME Résultat en bref

Project ID: 625184
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Espagne

L'influence de la langue sur la mémoire et l'émergence des connaissances conceptuelles

Déjà en 1882, Gottlob Frege produisait une explication philosophique qui définissait la langue comme un ensemble de symboles permettant à la connaissance conceptuelle d'émerger des mémoires individuelles. Plus d'un siècle plus tard, la technologie moderne a permis aux chercheurs d'étudier l'influence de la langue sur les souvenirs et l'émergence de la connaissance conceptuelle active dans le réseau de la mémoire à long terme.
L'influence de la langue sur la mémoire et l'émergence des connaissances conceptuelles
Les expériences de vie sont transformées en mémoire épisodique par la région hippocampique, qui, en interagissant avec le cortex préfrontal ventromédian, déclenche la naissance de connaissances conceptuelles. Le projet NINAME (Brain dynamics and patterns of activity signature of inner speech during recall and conceptual emergence in bilinguals) s'est consacré au développement d'une vue intégrée du cerveau humain dans le but de représenter les interdépendances langue-mémoire. Plus précisément, les activités menées avaient pour objectif de mieux comprendre les interactions entre les processus spécifiques à la langue et les schémas d'activité et la dynamique du cortex préfrontal-ventromédian-hippocampique.

Afin d'évaluer de manière expérimentale l'influence des processus narratifs sur le système hippocampo-cortical, le projet NINAME a procédé à une étude de la manipulation de la langue chez des personnes parfaitement bilingues, à savoir 15 individus parlant le basque et l'espagnol. L'équipe avait émis l'hypothèse qu'un souvenir en langue maternelle (L1) avait une signature spécifique dans le réseau, due à une auto-parenté supposée avec la langue. Pour tester cette idée, elle s'est attachée à: établir la dynamique des évènements de la vie en fonction de la langue de construction de l'évènement; comprendre l'importance de l'aspect de réalité et d'ipséité des évènements construits; et étudier le discours intérieur des évènements de la vie dans la langue L1 par rapport au discours intérieur concernant ces mêmes évènements dans la seconde langue (L2). Ce dernier point a impliqué d'utiliser une approche multimodale d'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf).

Au cours de l'acquisition par IRMf, les participants ont été invités à construire quatre types d'évènements dans chaque langue: évènements passés, évènements futurs, évènements rêvés et évènements fictifs. L'expérience comprenait également une tâche de contrôle standard: la description de la visualisation d'objet.

Les résultats préliminaires révèlent que les processus narratifs ont une influence importante sur le système de mémoire épisodique pendant la construction d'un évènement. Autrement dit, l'attachement pour la langue affecte le cortex préfrontal ventromédian et le précuneus, avec une activation accrue du discours intérieur en L1. En outre, les différences liées à la réalité des évènements en interaction avec la langue utilisée affecteraient la jonction temporo-pariétale et la région parahippocampique.

Les travaux du projet ont permis de mieux comprendre le rôle du discours intérieur dans la mémoire à long terme et la naissance de la connaissance conceptuelle dans le réseau associé. Les résultats ont des implications au niveau de la pratique clinique de la psychopathologie ainsi que de la conception de nouveaux projets éducatifs pour les populations générales et les bilingues en particulier.

Informations connexes

Mots-clés

Langue, mémoire, connaissance conceptuelle, discours intérieur, NINAME, processus narratif, bilingue
Numéro d'enregistrement: 188781 / Dernière mise à jour le: 2016-11-03
Domaine: Technologies industrielles