Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

IIMIGRATI Résultat en bref

Project ID: 332409
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Pays-Bas

La migration irlandaise et italienne au lendemain de la Seconde Guerre mondiale

Une étude comparative a examiné les façons dont l'émigration et l'immigration ont façonné l'Irlande et l'Italie depuis 1945. Elle met en évidence la manière dont ces deux pays se sont adaptés à leurs transitions.
La migration irlandaise et italienne au lendemain de la Seconde Guerre mondiale
Après 1945, un grand nombre d'Irlandais et d'Italiens ont émigré. La littérature d'après-guerre n'a cependant pas réussi à quantifier l'effet de ce phénomène sur les sociétés concernées et sur les personnes qui sont parties de leur pays. Dans un court laps de temps, les deux pays se sont transformés pour passer d'une société homogène à une société hétérogène. Une fois de plus, les jeunes quittent l'Irlande et l'Italie en raison des perspectives restreintes que leur offre leur pays. En parallèle, de nouveaux arrivants arrivent également pour rechercher une vie meilleure.

IIMIGRATI (Ireland and Italy's migration experiences since 1945 compared) était un projet financé par l'UE qui a étudié ces tendances dans les deux pays. En utilisant les techniques de l'histoire comparative, IIMIGRATI a étudié les raisons qui ont poussé les gens à partir, les conséquences sur les sociétés d'origine, les effets de la migration de retour et enfin, la façon dont les pays se sont adaptés pour accueillir les immigrants récents.

Des sources primaires et secondaires quantitatives et qualitatives ont été recueillies à partir d'archives situées dans des bibliothèques et autres collections des deux pays. L'exploitation de ces sources a révélé les changements considérables subis par les sociétés irlandaises et italiennes après 1945. C'est ainsi, par exemple, que les développements technologiques ont conduit à une réduction des possibilités d'emploi dans le secteur agricole. En outre, le besoin de main-d'œuvre pour participer à la reconstruction de l'Europe occidentale après la Deuxième Guerre mondiale s'est traduit par des emplois mieux payés à l'étranger.

Au cours des années 1950 et 1960, l'Italie a connu une importe migration de retour et interne. Ces mouvements ont été négligés par les historiens qui étudient l'Irlande. Les résultats d'IIMIGRATI montrent que, au cours des années 1960 et 1970, la migration de retour en Irlande a été beaucoup plus importante qu'on ne le pensait. La récession de 2008 a provoqué une augmentation considérable de l'émigration depuis l'Irlande et l'Italie. Le nombre d'immigrants irlandais qualifiés était significativement plus élevé, car ils avaient des compétences plus facilement transférables et ils partageaient la même langue que la plupart des pays de destination.

Les résultats de cette étude interdisciplinaire et historique de la migration peuvent influencer les travaux d'autres approches et apporter une meilleure compréhension générale de la société européenne.

Informations connexes

Mots-clés

Seconde Guerre mondiale, migration, émigration, immigration, Irlande, Italie, IIMIGRATI
Numéro d'enregistrement: 188793 / Dernière mise à jour le: 2016-11-03
Domaine: Technologies industrielles