Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

L'inflammation et la clairance leucocytaire du poumon

La pathogenèse de la plupart des maladies des voies respiratoires est associée à une inflammation des poumons. Un projet européen a étudié les mécanismes de recrutement leucocytaire et la façon dont était contrôlée la clairance subséquente pendant la résolution de l'inflammation.
L'inflammation et la clairance leucocytaire du poumon
Les leucocytes, ou globules blancs, sont recrutés vers le poumon au cours des maladies inflammatoires des voies respiratoires telles que l'asthme, la broncho-pneumopathie chronique obstructive, la mucoviscidose et la pneumonie. Un recrutement leucocytaire excessif peut provoquer une inflammation des poumons et il est essentiel que la clairance des leucocytes se fasse efficacement lorsque l'infection a disparu.

Le projet LUNG INFLAMMATION (An investigation into the differential mechanisms and regulation of leukocyte clearance from the human lung across two distinct barriers: the bronchial epithelium versus the alveolar epithelium), financé par l'UE, a étudié les mécanismes impliqués dans le trafic des leucocytes à travers les épithéliums alvéolaire et bronchique. Son objectif particulier était d'étudier l'implication des molécules d'adhésion dans le trafic des neutrophiles.

Les chercheurs du projet ont établi un nouveau modèle in vitro de migration transépithéliale des neutrophiles dans les cellules épithéliales bronchiques et alvéolaires humaines normales. Les molécules d'adhésion des neutrophiles impliquées dans cette migration à travers les épithéliums bronchique et alvéolaire ont été étudiées en utilisant des anticorps visant des molécules candidates.

Les résultats ont montré que la migration des neutrophiles à travers l'épithélium bronchique nécessitait à la fois des molécules d'adhésion intégrine CD11a/CD18 et CD11b/CD18. Parallèlement, la migration transépithéliale des neutrophiles à travers l'épithélium alvéolaire n'était inhibée de façon significative qu'en bloquant l'expression de la molécule intégrine CD11b/CD18.

L'étude du projet a été étendue pour examiner le rôle des molécules d'adhésion dans le recrutement des leucocytes vers le poumon, en utilisant des modèles murins à gène déficient ainsi que le modèle murin d'inflammation par lipopolysaccharide.

Fait important, l'étude de LUNG INFLAMMATION a démontré une redondance des molécules d'adhésion intercellulaire ICAM-1 et ICAM-2, dont on pense qu'elles jouent un rôle clé dans ce processus. Les implications de cette découverte sont nombreuses et peuvent expliquer pourquoi le ciblage thérapeutique de ces molécules d'adhésion n'a pu déboucher sur des traitements contre l'inflammation pulmonaire.

Informations connexes

Mots-clés

Inflammation, clairance leucocytaire, poumon, LUNG INFLAMMATION, molécule d'adhérence, intégrine