Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

STEREOAMB Résultat en bref

Project ID: 327905
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: France

Un nouvel entraînement pour rééduquer l'œil paresseux

Environ 2,5 % de la population souffre d'amblyopie, une perte partielle ou totale de la vision d'un œil. Il n'existe actuellement aucun traitement, ce qui nécessite la mise au point d'une thérapie efficace.
Un nouvel entraînement pour rééduquer l'œil paresseux
La stéréopsie, qui est la perception de la profondeur et de la structure tridimensionnelle, est une conséquence de la vision binoculaire. Certaines personnes ne peuvent pas traiter correctement les indices binoculaires et ont une vision stéréoscopique déficiente. Des données expérimentales récentes ont montré que les personnes dépourvues de vision stéréoscopique pourraient récupérer durablement cette faculté dans leur vie quotidienne. Ce résultat a été obtenu grâce à une tâche d'apprentissage de la perception, où des indices binoculaires de profondeur été combinés à des indices monoculaires de profondeur.

Les scientifiques du projet STEREOAMB (Toward the understanding of stereopsis recovery and its application for an amblyopia treatment), financé par l'UE, ont proposé d'étudier ce phénomène, et l'ont utilisé pour le traitement de l'amblyopie. Dans le même temps, ils ont utilisé l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) pour localiser les zones du cerveau impliquées dans stéréopsie.

Les chercheurs ont conduit avec succès une étude pilote de rééducation des amblyopes anisométriques afin qu'ils récupèrent la stéréopsie. Cet entraînement, qui a duré entre 10 et 20 heures, comprenait une liste de spécifications de jeux vidéo et des tests informatisés (test fusion-diplopie, tests d'absence de vision stéréoscopique). Les scientifiques ont également utilisé l'IRMf pour analyser les schémas d'activité cérébrale des individus suivant l'entraînement.

L'identification des sites du cerveau permettant la récupération de la stéréopsie devrait ouvrir la possibilité d'une stimulation cérébrale pendant l'entraînement. Compte tenu de son faible coût, de son innocuité et de sa capacité à augmenter de 50 % le taux d'acquisition, la stimulation cérébrale devrait permettre d'améliorer les résultats du processus de rééducation.

En réduisant la durée de l'entraînement pour la récupération de la stéréoscopie, STEREOAMB ouvre la voie à la mise en œuvre clinique de cette procédure pour les amblyopes. Comme les amblyopes souffrent d'une absence de la vision stéréoscopique, l'entraînement proposé améliorera la récupération de leur vision binoculaire ainsi que l'acuité de l'œil amblyope.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Amblyopie, stéréopsie, vision stéréoscopique, IRMf, rééducation, stimulation cérébrale
Numéro d'enregistrement: 190512 / Dernière mise à jour le: 2016-11-10
Domaine: Biologie, Médecine