Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

NEUROBEECOG2012 Résultat en bref

Project ID: 328446
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

Comment le cerveau des abeilles fonctionne

Les abeilles savent-elles ce qu'elles pensent? Des chercheurs ont observé des abeilles dans des boîtes en verre et conclu que c'est le cas.
Comment le cerveau des abeilles fonctionne
La métacognition consiste à contrôler ses propres pensées et utiliser cette connaissance dans la prise de décision, capacité considérée comme appartenant seulement aux humains. On ne sait pas si les abeilles ou d'autres espèces non humaines ont cette capacité.

L'initiative NEUROBEECOG2012 (Smart foraging: Neuronal complexity, cognition and foraging in honey bees), financée par l'UE, a étudié comment les abeilles décident de faire des choix lorsque les informations disponibles sont limitées.

Les chercheurs du projet ont étudié comment les abeilles perçoivent l'incertitude sur les ressources florales et comment elles communiquent à ce propos avec les autres membres de la communauté. Parmi des abeilles laissées libres de leur mouvement, ils ont récompensé celles qui faisaient les bons choix et puni celles qui faisaient des choix incorrects au cours des expériences.

Le projet avait pour objectif de déterminer le lien entre les modifications naturelles ou manipulées de la complexité neuronale et la capacité des abeilles à résoudre des tâches exigeantes d'un point de vue cognitif. Pour cela, les chercheurs ont examiné les modifications qui surviennent dans des régions clés du cerveau de l'abeille.

L'équipe de recherche a observé que les abeilles étaient capables d'éviter de faire des choix de manière sélective lorsque les informations sont limitées. Le projet NEUROBEECOG2012 a également permis de découvrir que les performances de butinage des abeilles évoluent au cours de leur vie.

Il a également été observé qu'un nombre plus important de connexions synaptiques dans la région visuelle du cerveau de l'abeille augmente la vitesse d'apprentissage et le rappel des informations. Cette recherche aidera finalement les scientifiques à mieux comprendre comment le cerveau humain fonctionne.

Informations connexes

Mots-clés

Abeilles, métacognition, prise de décision, abeilles mellifères, NEUROBEECOG2012, butinage
Numéro d'enregistrement: 190517 / Dernière mise à jour le: 2016-11-10
Domaine: Environnement