Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

LSCMICROENV Résultat en bref

Project ID: 294096
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Espagne

Vers l'éradication de la leucémie

Les thérapies ciblées pour le traitement du cancer ont le vent en poupe. Dans une étude européenne, des chercheurs se sont penchés sur le ciblage du microenvironnement tumoral pour éradiquer la leucémie.
Vers l'éradication de la leucémie
Selon le modèle des cellules souches du cancer, les tumeurs possèdent une petite sous-population de cellules responsables du déclenchement du cancer et des rechutes. Les cellules souches de la leucémie (CSL), comme des cellules souches hématopoïétiques normales (CSH), dépendent de l'interaction avec le microenvironnement ou la niche pour leur renouvellement et leur maintenance. Cependant, l'identité et la fonction de cette niche leucémique nous échappe toujours.

La portée du projet LSCMICROENV (Regulation of normal and leukaemic stem cells by the microenvironment: role of nestin+ mesenchymal stem cells and humoral signals), financé par l'UE, était d'étudier l'interaction des CSH normales et malignes avec le microenvironnement de la moelle osseuse. Le but ultime était d'élaborer de nouvelles stratégies thérapeutiques pour l'éradication des malignités hématopoïétiques qui répondent mal aux traitements standard.

Les travaux portaient sur la réglementation des CSH par nestine+ cellules souches mésenchymateuses (CSM) et des hormones œstrogènes. À cette fin, les chercheurs ont généré des modèles de souris transgéniques, où les cellules nestine+ pourraient être éliminées au cours de la leucémie myéloïde aiguë (LMA) induite par MLL. Ils ont observé que des cellules stroma nestine+ étaient nécessaires pour l'établissement de la leucémie mais n'affectaient pas la prolifération ou la survie des progéniteurs leucémiques. Elles influençaient plutôt l'auto-renouvèlement, le métabolisme des protéines et la respiration mitochondriale de ces cellules et réduisaient également les résultats de la chimiothérapie.

Dans une autre partie du projet, les scientifiques étudié les récepteurs d'œstrogènes se signalant sur des progéniteurs hématopoïétiques normaux et malins. Le tamoxifène a travaillé comme un agoniste des œstrogènes dans les cellules hématopoïétiques, induisant l'apoptose des cellules souches hématopoïétiques multipotentes et la progression du cycle cellulaire des CSH à long terme primitifs. Utilisé contre la LMA induite par MLL, cela a renforcé l'effet de la chimiothérapie conventionnelle. Intéressant dans les néoplasmes myéloprolifératifs (NMP),l'effet du tamoxifène seul était plus important et spécifique contre la leucémie, permettant une récupération hématopoïétique normale.

Dans l'ensemble, les résultats LSCMICROENV démontrent l'innocuité et la sélectivité du tamoxifène et soutiennent son utilisation potentielle en clinique. Surtout pour la LMA et les NMP réfractaires, l'utilisation des modulateurs des récepteurs d'œstrogène pourrait trouver une application immédiate seuls ou en combinaison avec des thérapies conventionnelles.

Informations connexes

Mots-clés

Leucémie, microenvironnement, cellules souches de la leucémie, cellule souche hématopoïétiques, nestine, cellules souches mésenchymateuses, œstrogène, tamoxifène
Numéro d'enregistrement: 190519 / Dernière mise à jour le: 2016-11-10
Domaine: Biologie, Médecine