Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

TEX-SHIELD Résultat en bref

Project ID: 315497
Financé au titre de: FP7-SME
Pays: Royaume-Uni

De nouveaux revêtements pour les tissus

Une équipe de l'UE a examiné des alternatives aux revêtements chimiques traditionnels des tissus. Le groupe a détaillé des substituts possibles, dont des hybrides fluor-silicone, et examiné le potentiel de commercialisation d'options comprenant diverses méthodes d'application.
De nouveaux revêtements pour les tissus
Certains vêtements de plein air et meubles d'intérieur sont recouverts avec des produits chimiques leur apportant un caractère hydrofuge. Les composés perfluorés (PFC-C8) utilisés sont pourtant toxiques et dangereux pour l'environnement, mais les traitements substitutifs présentent de moins bonnes performances.

Le projet TEX-SHIELD (Environmental friendly and durable oil and water repellence finish on technical textiles), financé par l'UE, s'est penché sur des substituts économiques à la chimie C8. L'étude a également examiné les moyens d'éliminer les sous-produits des PFC-C8, de réduire la toxicité, et d'améliorer les performances des revêtements textiles.

Les chercheurs sont arrivés à la conclusion que les substituts les plus crédibles se trouvent dans la famille PFC-C6, car ils se décomposent dans l'environnement. Ces alternatives étaient encore susceptibles de contenir du fluor, et des hybrides tels que les fluorosilicones peuvent constituer un compromis acceptable.

TEX-SHIELD a évalué des PFC ayant des chaînes composées de moins de huit atomes de carbone, un polysiloxane chargé de nanoparticules de silice, et une nanosilice sans fluor. La première approche, qui était plus la proche d'une mise sur le marché, utilisait des matériaux disponibles dans le commerce, mais présentait de moins bonnes performances que les composés PFC-C8. Les chercheurs ont conclu que la deuxième approche est commercialement viable et plus respectueuse de l'environnement, bien qu'elle s'avère moins performante que les composés PFC-C8. La troisième approche, qui peut faire mieux que les composés PFC-C8, est également possible, mais elle nécessite encore un développement considérable.

Le groupe a examiné d'autres alternatives, y compris la projection par plasma de revêtements minces de PFC-C6, un système à base d'eau durcissant aux UV, et un polysiloxane chargé. Si toutes ces options ont montré un certain potentiel, il est nécessaire de poursuivre leur exploration.

Les travaux TEX-SHIELD ont amélioré notre compréhension des revêtements textiles, et posé les bases de futurs développements. Des matériaux appropriés apporteraient des avantages à l'économie, la santé et l'environnement en Europe.

Informations connexes

Mots-clés

Composés perfluorés, textile, TEX-SHIELD, performance, répulsion, PFC-C6
Numéro d'enregistrement: 190533 / Dernière mise à jour le: 2016-11-10
Domaine: Technologies industrielles