Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La génétique précise de l'arthrose

La maladie articulaire chronique la plus courante est l'arthrose. Des chercheurs européens ont étudié le rôle d'un modificateur épigénétique qui joue un rôle important dans la biologie et la pathologie des articulations synoviales atteintes par cette maladie invalidante.
La génétique précise de l'arthrose
La DOT1L (disruptor of telomeric silencing 1-like) est une enzyme de contrôle de la transcription. Elle contrôle de ce fait de nombreux processus biologiques hautement dynamiques, notamment la réponse aux dommages à l'ADN, le cycle cellulaire, le développement embryonnaire et la reprogrammation des cellules.

Dans le contexte de l'arthrose, des recherches effectuées antérieurement par le projet DOTOS (DOT1L in osteoarthritis) ont constaté une forte corrélation entre les variations du gène DOT1L humain, l'épaisseur du cartilage de la hanche et l'arthrose. Le silençage de DOT1L inhibe la différenciation chondrocytaire des cellules souches de souris. Le gène est également impliqué dans un système en cascade crucial dans la biologie du cartilage.

Les chercheurs de DOTOS ont précisé le rôle de DOT1L en déchiffrant son réseau transcriptionnel dans le cartilage, et en étudiant son rôle dans le développement et pathologie de l'articulation. Leurs travaux ont été validés par des analyses transcriptionnelles d'échantillons provenant de patients arthrosiques.

En utilisant la spectrométrie de masse, les chercheurs ont identifié de nouvelles molécules interagissant avec DOT1L. En analysant les données de puces à ADN avec une série d'outils bio-informatiques, un plus grand nombre de membres du réseau DOT1L ont été classés selon leur fonction.

Un modèle murin génétique complexe avec inhibition de DOT1L a été développé pour des études in vivo de la formation du cartilage. Les chercheurs ont conçu un protocole in vitro pour étudier les cascades et réseaux associés à la maladie. L'inhibiteur de DOT1L a été injecté dans l'articulation des genoux des souris, afin de suivre le développement d'une arthrose spontanée. Les recherches sur le rôle postnatal de DOT1L sont toujours en cours.

Les travaux de DOTOS sur le développement de l'arthrose ont été présentés à une revue très réputée. Les résultats de la recherche ont été présentés dans le cadre de conférences prestigieuses, dont l'atelier européen de recherche en rhumatologie, ce qui s'est concrétisé par l'obtention de deux prix sur deux années consécutives. L'équipe a également remporté le prix 2015 Celgene en rhumatologie.

Informations connexes

Mots-clés

Arthrose, articulations synoviales, DOT1L, enzyme de contrôle de la transcription, DOTOS, cartilage
Numéro d'enregistrement: 190552 / Dernière mise à jour le: 2016-11-18
Domaine: Biologie, Médecine