Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

CAFFORCE Résultat en bref

Project ID: 328664
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Espagne

L'invasion en coopération des cellules tumorales

Les métastases sont la principale cause de décès associés aux cancers. Un projet européen a étudié comment les cellules qui entourent une tumeur peuvent contribuer au processus d'invasion.
L'invasion en coopération des cellules tumorales
De plus en plus, on attribue la progression d'un cancer à des interactions aberrantes entre les cellules cancéreuses et leur micro-environnement. Les recherches sur la coopération entre les cellules du stroma et celles du cancer ont porté principalement sur les effets de facteurs diffusants comme les cytokines et les facteurs de croissance impliquant ces types de cellules. Le projet CAFFORCE (Physical forces driving fibroblast-led cancer cell migration), financé par l'UE, a identifié un processus d'invasion en coopération impliquant une force physique exercée sur les cellules cancéreuses par les fibroblastes associés au cancer.

Les chercheurs ont démontré que l'interaction entre ces fibroblastes et les cellules cancéreuses passait par une jonction hétérophile entre des molécules d'adhésion, les E-cadhérines sur les cellules cancéreuses et les N-cadhérines sur les fibroblastes. Contrairement à l'opinion courante selon laquelle l'expression de cadhérines par des tissus adjacents conduit à une ségrégation, l'interaction entre les cadhérines E et N active l'adhérence des cellules cancéreuses, leur migration et leur invasion.

Les travaux du projet ont établi que les jonctions hétérophiles peuvent déclencher des voies de transduction mécanique. Cette conclusion a été soutenue par une observation récente, dans laquelle une jonction entre cadhérines E et N, entre ces cellules cancéreuses et des cellules ostéogéniques, promeut la signalisation Akt. Les voies de transduction du signal Akt répondent à des signaux extracellulaires en favorisant la survie et la croissance.

De plus, la jonction hétérophile E-N a aussi déclenché la repolarisation des fibroblastes associés au cancer, favorisant leur migration loin de la tumeur potentielle. Au contraire, la transmission de force entre les jonctions homophiles d'E-cadhérine favorise l'adhérence mais ne déclenche pas la migration loin des contacts entre cellules.

Les chercheurs de CAFFORCE ont donc montré qu'une interaction physique via une jonction hétérophile entre les cadhérines E et N favorise l'invasion par les fibroblastes associés au cancer et par les cellules cancéreuses. Les fibroblastes soutiennent l'invasion des cellules cancéreuses en les éloignant de la tumeur, et ces cellules renforcent leur dissémination en redirigeant la migration des fibroblastes loin de la tumeur.

Informations connexes

Mots-clés

Métastases, invasion de cellules, CAFFORCE, fibroblastes associés au cancer, cadhérines
Numéro d'enregistrement: 190580 / Dernière mise à jour le: 2016-11-23
Domaine: Biologie, Médecine