Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

BIOCHARISMA Résultat en bref

Project ID: 333784
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Espagne

La valeur du biocharbon passée au crible

Les chercheurs ont étudié les effets du biocharbon sur les sols et la croissance des plantes. Les résultats contribueront à mieux cibler son usage pour l'amélioration et la bonification du sol.
La valeur du biocharbon passée au crible
Le biocharbon, à savoir le charbon réalisé à partir de résidus de biomasse, pourrait améliorer les sols tout en séquestrant le carbone. Mais les preuves de la valeur du biocharbon pour les sols méditerranéens sont minces, et l'effet des hydrocarbures polyaromatiques (PAH) du biocharbon est encore méconnu.

Pour répondre à ces questions et promouvoir l'utilisation du biocharbon en Méditerranée, le projet BIOCHARISMA (Sustainable use of biochar in Mediterranean agriculture), financé par l'UE, a étudié les effets du biocharbon sur la qualité du sol et la croissance des plantes, mais aussi mesuré l'impact des PAH dans le sol.

Les chercheurs ont commencé par créer du biocharbon à partir de boues d'épuration et de résidus de carbone organiques enrichis en isotopes. Ils ont ensuite comparé leurs propriétés à celles d'un biocharbon sans marquage isotopique. Ils n'ont constaté aucune différence. Le biocharbon marqué pouvait donc être utilisé pour en étudier les effets dans le sol.

En même temps, les chercheurs ont montré que la méthode utilisée pour produire du biocharbon avait un effet sur la composition chimique du produit final.

L'utilisation du biocharbon en serre a amélioré le taux de germination des plantes et la fertilité du sol, et les meilleurs résultats étaient associés au biocharbon provenant des boues. Ce phénomène est probablement dû à sa forte concentration en minéraux, en azote et en phosphore.

Lors des essais sur le terrain, les plantes cultivées en présence de biocharbon ont fait état d'une meilleure production de pousses et offraient une meilleure résistance à l'aridité. L'analyse des résidus de biocharbon prélevés sur le terrain a montré que la concentration en PAH était fonction de la méthode utilisée pour sa création.

BIOCHARISMA a renforcé les connaissances sur les biocharbons et fourni des preuves de leur utilité en Méditerranée. Cela ouvrira la voie à un usage plus éclairé des biocharbons et à l'augmentation de la durabilité globale de l'agriculture européenne.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Biocharbon, sols, croissance des plantes, hydrocarbures polyaromatiques, BIOCHARISMA, agriculture
Numéro d'enregistrement: 190588 / Dernière mise à jour le: 2016-11-23
Domaine: Environnement