Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

DENAMIC — Résultat en bref

Project ID: 282957
Financé au titre de: FP7-ENVIRONMENT
Pays: Pays-Bas

L'évaluation de la neurotoxicité chez les enfants et dans le laboratoire

Des chercheurs européens ont étudié l'impact de la pollution chimique environnementale sur les troubles d'apprentissage et de développement chez les enfants et dans les études expérimentales. Les résultats devraient aider à améliorer les politiques actuelles et à réduire les effets de la pollution.
L'évaluation de la neurotoxicité chez les enfants et dans le laboratoire
De récentes études épidémiologiques ont montré que l'exposition à de faibles doses de produits chimiques neurotoxiques environnementaux au début du développement du cerveau pourrait avoir des effets délétères sur le développement cognitif à l'enfance. Il est de la plus haute importance de protéger les futures générations grâce à des mesures réglementaires contre ces produits chimiques.

Dans ce but, le projet DENAMIC (Developmental neurotoxicity assessment of mixtures in children), financé par l'UE, a étudié les effets neurotoxiques des mélanges à faible concentration de biocides et une série de polluants environnementaux courants chez les enfants et dans des études expérimentales. L'objectif était de caractériser un certain nombre de produits chimiques ou de mélanges et de polluants pour leurs effets neurotoxiques. Les chercheurs ont développé de nouveaux outils, des méthodes de test et des procédures pour dépister la neurotoxicité de plus de 30 produits chimiques. Important, les méthodes cellulaires mises au point pour le dépistage de la neurotoxicité se sont révélées fiables pour prédire les effets in vivo contraires.

Des études in vivo chez les rongeurs ont révélé qu'une exposition au début de la vie ont conduit à des effets persistants sur le comportement, la cognition et l'activité motrice. Les chercheurs ont également étudié le moment de l'exposition, les fenêtres critiques pendant le développement neuronal et les conséquences sur la sensibilité. Ils ont en outre expliqué les voies en aval moléculaires responsables de certains des comportements observés et des effets cognitifs. De manière intéressante, ils ont découvert que l'exposition à une combinaison de produits chimiques à leurs niveaux non toxiques pouvait mener à une toxicité sur le développement neurologique.

Dans la partie épidémiologique du projet, le consortium a étudié l'exposition prénatale et néonatale dans des cohortes existantes pour trouver que la population européenne a été exposée à de faibles concentrations de substances chimiques neurotoxiques. Son analyse a dévoilé les différentes associations entre l'exposition aux produits chimiques neurotoxiques et le développement neuropsychologique et comportemental chez les enfants. Des différences dans les niveaux d'exposition dans différentes régions de l'UE ont également été détectées.

Les données épidémiologiques de DENAMIC ont suggéré que l'évaluation des risques existants, qui repose sur l'exposition à certains agents chimiques, peut sous-estimer le risque humain. Avec pour résultat que les politiques actuelles devraient être prises en compte pour réduire l'impact de l'exposition combinée aux produits chimiques environnementaux sur le développement de l'enfant.

Informations connexes

Mots-clés

Neurotoxicité, chimique, développement cognitif, biocide, DENAMIC, comportement, enfants, exposition