Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

MODERN — Résultat en bref

Project ID: 309314
Financé au titre de: FP7-NMP
Pays: Espagne

L'analyse détaillée de l'impact des nanomatériaux sur la santé et l'environnement

Une initiative de l'UE a relevé le défi d'évaluer l'impact environnemental et sanitaire des nanoparticules synthétiques (ENP, pour engineered nanoparticules).
L'analyse détaillée de l'impact des nanomatériaux sur la santé et l'environnement
Avec l'utilisation intensive des nanotechnologies et leur introduction dans l'environnement, les questions considérant leurs risques pour la santé et ceux qu'elles pourraient poser pour le milieu naturel sont également apparues. Bien que les effets toxiques de certaines nanoparticules synthétiques aient été récemment signalés, nous disposons encore de très peu d'informations quant à leurs effets à long terme sur les systèmes biologiques.

Dans ce contexte, le projet MODERN (Modeling the environmental and human health effects of nanomaterials (MODERN)), financé par l'UE, a axé ses travaux sur la compréhension des processus responsables de l'interaction de ces nanoparticules avec les systèmes biologiques et leurs mécanismes de toxicité, mécanismes essentiels pour l'évaluation de leur sécurité sanitaire et environnementale. Dans l'ensemble, l'objectif des chercheurs consistait à établir de nouvelles approches de modélisation susceptibles de décrire la nano-toxicité et les propriétés moléculaires intrinsèques et physicochimiques des ENP à des niveaux d'exposition environnementalement compatibles puis de mettre en place des stratégies de fabrication plus sûres dès la conception.

Les partenaires du projet ont ainsi obtenu plusieurs résultats essentiels. Ils ont par exemple élaboré de nouvelles méthodologies pour le calcul des descripteurs de nanoparticules (nanodescripteurs) axés sur les métaux et les oxydes métalliques. L'équipe a également créé une librairie de nanoparticules de métal et d'oxyde métallique pouvant être utilisée pour les essais de modèles ou la validation des hypothèses de conception.

Les chercheurs ont également mis en place un système de gestion en ligne des données de nanosécurité, compatible avec le format ISA-TAB-nano afin de faciliter l'échange des données. Ils ont recueilli expérimentalement des données d'écotoxicité afin de remplir le référentiel des données de nanosécurité.

En s'appuyant sur certaines propriétés et critères écotoxicologiques, ils ont pu déterminer des relations structure-activité (SAR, pour structure-activity relationship) ainsi que des signatures nanoparticulaires intégrant l'information biologique à de multiples niveaux.

Enfin, l'équipe du projet a pu établir une arborescence pilotée par les données et des critères de catégorisation de base pour l'identification des différentes catégories de nanoparticules, ainsi qu'un organigramme de danger permettant de hiérarchiser les ENP et leurs différentes catégories en fonction de leurs conséquences potentielles sur la santé et sur l'environnement.

Ces nouveaux nanodescripteurs et les nouveaux modèles optimisés de toxicité développés par les chercheurs du projet permettront ainsi d'améliorer la compréhension des questions de sécurité générée par ces nanoparticules, que ce soit pour les scientifiques, les fabricants, les régulateurs ou le public en général.

Informations connexes

Mots-clés

Nanomatériaux, nanoparticules synthétiques, santé humaine, systèmes biologiques, nanodescripteurs