Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

V-TIME — Résultat en bref

Project ID: 278169
Financé au titre de: FP7-HEALTH
Pays: Israël

La prévention des chutes des personnes âgées: la valeur ajoutée d'une intervention motrice et cognitive

Un projet de l'UE a développé un système d'entraînement destiné aux personnes âgées, qui combine réalité virtuelle et tapis roulants. Un essai randomisé et contrôlé a montré que son utilisation conduit à une réduction de la fréquence des chutes, supérieure à ce qui est observé lorsque le tapis roulant est utilisé seul, ainsi qu'à l'amélioration des performances cognitives, de l'équilibre et de la marche.
La prévention des chutes des personnes âgées: la valeur ajoutée d'une intervention motrice et cognitive
Lorsque les personnes vieillissent, elles subissent souvent un déclin physique et cognitif, qui augmente les risques de chutes et de blessures graves. Une intervention minimisant ces risques permettrait de réduire considérablement les coûts de soins de santé tout en améliorant la qualité de vie des personnes âgées.

Le projet V-TIME (Virtual reality-treadmill combined intervention for enhancing mobility and reducing falls in the elderly), financé par l'UE, a développé une méthode d'intervention adaptée. Le système innovant combine un entraînement sur tapis roulant avec la réalité virtuelle; les sujets marchent sur le tapis roulant tout en étant engagés dans des tâches faisant appel à des facultés cognitives importantes pour la sécurité de la marche. Les résultats, publiés dans la prestigieuse revue The Lancet, ont montré une amélioration du contrôle moteur et de la forme physique, ainsi qu'une réduction du nombre de chutes. Les recherches ont montré que la combinaison de ces technologies répond efficacement aux besoins des patients à risque.

L'équipe multicentrique a évalué plus de 300 patients, dont 245 ont effectué l'intégralité des 6 semaines du protocole d'entraînement et ont été suivis pendant 6 mois.

L'analyse des données a indiqué que l'intervention a réduit d'environ 40 % la fréquence des chutes, par rapport à un entraînement sur tapis roulant seul. Ces résultats reflètent l'intérêt de cette formation intensive dans le groupe d'âge cible et la valeur ajoutée de l'entraînement dans l'environnement virtuel. Les résultats ont également montré un bénéfice particulier pour les patients atteints de la maladie de Parkinson. L'entraînement par la réalité virtuelle a réduit de 55 % leurs risques de chute par rapport à un entraînement sur tapis roulant seul, tout en améliorant la fonction cognitive, l'équilibre, le contrôle moteur et la qualité de vie.

Le programme d'entraînement du projet a également permis d'augmenter la longueur des pas et l'écartement des pieds, ainsi que d'améliorer les stratégies d'évitement des obstacles. Ces techniques se sont également montrées efficaces en situation réelle.

Alors que 100 % des sujets ont fait état de deux ou plusieurs chutes dans les 6 mois précédant l'étude, environ 40 % des participants n'étaient pas tombés dans les 6 mois suivant l'essai. 20 % n'avaient subi qu'une seule chute au cours de cette période.

Le programme d'entraînement de V-TIME a considérablement réduit le risque et les conséquences des chutes. Les résultats laissent entrevoir une meilleure qualité de vie pour les personnes âgées ainsi qu'une réduction des coûts de soins de santé publics.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Personnes âgées, système de rééducation, réalité virtuelle, tapis roulants, risque de chutes, qualité de vie, V-TIME, marche, équilibre