Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

MACS Résultat en bref

Project ID: 628585
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Suisse

Les modèles de comportement cellulaire dans les tissus

Les cellules détectent et s'adaptent aux forces endogènes et exogènes par le biais de leur adhésion à la matrice extracellulaire (MEC). Comprendre comment les cellules réagissent dans un microenvironnement tridimensionnel est capital pour concevoir des interventions thérapeutiques pour les pathologies des tissus fibreux.
Les modèles de comportement cellulaire dans les tissus
Dans des conditions physiologiques, l'homéostasie tissulaire implique la synthèse continue de composantes de MEC pour maintenir l'adhésion cellulaire. Plusieurs pathologies des tissus fibreux sont caractérisées par la remodélisation des tissus contraires et la désorganisation de la matrice. L'accumulation de preuves implique des protéines d'adhésion de la matrice qui ne réagissent pas à une stimulation mécanique et conduisent à une pathologie des tissus fibreux.

La portée du projet MACS (The contribution of cellular adhesions to matrix remodeling in health and disease), financé par l'UE, était d'étudier comment les protéines associées à l'adhésion de la matrice mécano-sensible réagissaient aux perturbations mécaniques et avaient un impact sur la remodélisation de la matrice. Dans ce contexte, les chercheurs ont étudié des micro-tissus des nouvelles plateformes tissulaires 3D et les ont soumis à des stimuli mécaniques.

Les résultats du projet ont montré que les fibroblastes présentaient une capacité de remodélisation MEC élevée lorsqu'elles étaient en contact avec de la fibronectine seule et une capacité de réparation réduite en présence de collagène 1. Dans une plateforme tissulaire 3D, les expériences ont montré que seule la fibronectine sur une longueur complète pouvait promouvoir la migration des fibroblastes et forcer la génération. En outre, des gradients de conformation de la fibronectine et la composition MEC dans les tissus ont contribué à la morphogénèse des tissus et à la migration cellulaire.

Avec l'étirement cyclique, les micro-tissus contenant des fibroblastes avec du collagène 1 ont entraîné un changement transitoire dans l'orientation des fibres de stress d'actine. La quantification des protéines d'adhésion de matrice critiques à différents moments ont indiqué des changements dans l'expression à l'étirement. Dans une autre partie du projet, les scientifiques ont démontré l'importance de l'organisation structurelle de la matrice dans le comportement cellulaire. Une matrice organisée de manière pathologique semble influencer directement les cellules pour contribuer à la progression de la maladie plutôt qu'à sa résolution.

Ensemble, les conclusions de l'étude de MACS fournissent des connaissances importantes sur le rôle de la composition de la matrice et l'organisation dans le comportement cellulaire et l'homéostasie des tissus. Compte tenu de l'enjeu médical posé par les pathologies des tissus fibreux, inverser les changements de composition MEC pathologiques dès le début semble être une intervention prometteuse.

Informations connexes

Mots-clés

Tissus, matrice extracellulaire, microenvironnement, pathologie des tissus fibreux, fibroblaste, fibronectine
Numéro d'enregistrement: 190629 / Dernière mise à jour le: 2016-11-29