Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

BACATTACK — Résultat en bref

Project ID: 278998
Financé au titre de: FP7-HEALTH
Pays: Danemark
Domaine: Santé

Des cathéters innovants pour lutter contre les microbes

Les maladies nosocomiales figurent parmi les principales causes de souffrance et de décès dans le monde occidental. Des solutions innovantes sont nécessaires pour remédier aux infections récurrentes et à la formation de biocouche due aux sondes à demeure.
Des cathéters innovants pour lutter contre les microbes
L'infection du tractus urinaire associée à la présence d'une sonde (CAUTI) est l'infection nosocomiale la plus courante qui est étroitement liée à l'utilisation d'une sonde urétrale à demeure. Les patients reçoivent des antibiotiques prophylactiques pour empêcher le développement de la CAUTI, mais l'apparition d'une résistance microbienne représente une difficulté majeure dans la prévention ou le traitement de CAUTI. Pendant des décennies, les revêtements antibactériens fragiles n'ont pas pu empêcher les bactéries pathogènes de se disperser et de former des biocouches.

Financé par l'UE, le projet BACATTACK (A stealth attack tool for preventing clinical drug resistance through a unique self-regenerating surface) a proposé de lutter contre ce problème croissant en développant de nouveaux appareils produits grâce à la technologie de dioxyde de carbone innovante, brevetée. Cette technologie génère notamment une surface antimicrobienne auto-durable avec un mécanisme d'attaque furtive. Pour ce faire, des peptides antimicrobiens biodégradables sont libérés de façon contrôlée dans un réseau hydrogel. Un revêtement constitué d'un alliage de métal noble sert de première ligne de défense pour empêcher les bactéries de coloniser la surface.

Les partenaires ont ainsi produit des prototypes de sonde grandeur nature et les ont chargés de différents ingrédients pharmaceutiques actifs en plus d'un revêtement en alliage de métal antimicrobien. Tous les candidats se sont avérés biocompatibles in vitro, répondant aux critères de développement futur du produit.

Les chercheurs ont identifié trois peptides antimicrobiens différents pour cette application et des résultats prometteurs ont été obtenus avec les matériaux de polymère testés. À l'avenir, ces derniers pourraient être exploités pour une génération d'appareils antimicrobiens capables d'empêcher les infections et de supprimer la résistance bactérienne. Par ailleurs, une combinaison du vaste spectre des peptides antimicrobiens pourrait servir au traitement de plusieurs bactéries et champignons.

Dans l'ensemble, la technologie brevetée BACATTACK a le potentiel de révolutionner les appareils médicaux, étant donné qu'aucun produit ou technologie similaire n'est disponible. D'un point de vue clinique, les sondes antibactériennes préviendront l'apparition des CAUTI et de complications nosocomiales tout en améliorant la qualité de la vie.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Sonde, biocouche, infection du tractus urinaire associée à la sonde, résistance microbienne, peptide antimicrobien, hydrogel, ingrédients pharmaceutiques actifs