Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

De meilleures techniques pour la spectroscopie RMN

Des chercheurs ont conçu de nouvelles procédures expérimentales pour améliorer la mesure du spectre RMN (résonance magnétique nucléaire).
De meilleures techniques pour la spectroscopie RMN
La spectroscopie RMN est une technique importante, utilisée en biologie structurelle et dans la recherche en chimie minérale et organique. Actuellement, son usage est limité par une sensibilité et une résolution faibles, mais des améliorations dans la méthodologie et l'instrumentation devraient changer la donne.

Le projet RTACQ4PSNMR (Ultrahigh resolution NMR tools for chemistry and structural biology), financé par l'UE, voulait améliorer la sensibilité et la résolution de la spectroscopie RMN. Les chercheurs ont travaillé à de nouveaux types d'expériences, pour renforcer et simplifier le spectre.

Le projet a commencé par améliorer la résolution des expériences de HSQC (corrélation quantique unique hétéronucléaire), qui relie les signaux des atomes d'éléments différents (comme de l'hydrogène et du carbone) liés entre eux.

Les chercheurs ont conçu et mis en œuvre une expérience HSQC temps-réel, pour effectuer des mesures sur des protéines de taille petite à moyenne, et distribué des outils pour conduire de telles expériences sur les spectromètres RMN de divers constructeurs.

L'équipe a poursuivi en réalisant des versions temps-réel d'expériences plus complexes, améliorant notablement la résolution.

Les résultats pourraient améliorer les méthodes utilisées pour comprendre la structure et la fonction des protéines, et conduire à de nouveaux médicaments.

Informations connexes

Mots-clés

Spectroscopie RMN, résonance magnétique nucléaire, biologie structurelle, chimie organique, corrélation quantique unique hétéronucléaire