Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La neurochimie de la récompense et la punition

Des scientifiques européens ont exploré comment la récompense et la punition affectent le comportement humain et la prise de décision. De façon intéressante, ils ont étudié l'implication du muscle de la langue dans la transmission du signal.
La neurochimie de la récompense et la punition
Les réponses comportementales à la récompense et à la punition dirigent l'apprentissage, l'acquisition des aptitudes et la socialisation. Des méthodes de neuro-imagerie ont fourni d'importantes informations sur le réseau neural sous-tendant le processus de récompense. Les études ont montré que la valeur de la récompense des stimuli alimentaires ou non se reflète dans l'activité du cortex orbitofrontal. Néanmoins, la cartographie de ces stimuli appétitifs reste élusive.

Au cours du projet REWARDING THE TONGUE (Carmelo M Vicario reward and punishment: what somatosensory intra-oral activity can tell about the value of goods), financé par l'UE, des scientifiques ont exploré l'hypothèse selon laquelle les signaux vers les régions du mésencéphale associées à la récompense/punition sont initiés dans la langue et notamment dans les muscles intra-oraux. Pour ce faire, ils ont enregistré le potentiel évoqué depuis la langue de nombreux groupes de participants qui avaient fait l'expérience de divers types de résultats récompense/punition comme le gain ou la perte d'argent, ou l'exposition à des résultats attrayants ou aversifs.

Les résultats ont suggéré que l'excitabilité de la langue est sensible aux expériences liées à l'aversion, dont le dégoût social et moral. Cependant, les chercheurs n'ont observé aucun effet par rapport aux résultats de récompense à l'exception des fringales. Cette relation directe de la langue avec le système de récompenses chez les humains ressemble à celle des primates non-humains.

Par ailleurs, les résultats du projet ont fourni des informations intéressantes pour débat actuel sur l'origine de la moralité, et suggèrent une évolution potentielle du dégoût sensoriel (primaire). De façon importante, l'existence d'un lien fonctionnel entre la région de la langue et le système de récompense peut avoir des implications cliniques, et pourrait être utilisée pour comprendre les pathologies caractérisées par un système de récompense perturbé comme les troubles de l'alimentation, le jeu pathologique et l'abus d'alcool.

Informations connexes

Mots-clés

Récompense, punition, langue, cortex orbitofrontal, muscle intra-oral
Numéro d'enregistrement: 190678 / Dernière mise à jour le: 2016-12-08