Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une approche innovante pour répondre aux questions de sécurité énergétique

L'inquiétude monte parmi les citoyens et les gouvernements concernant la sécurité énergétique pour un certain nombre de raisons, dont l'augmentation de la demande énergétique, l'épuisement des ressources et les diverses limites des systèmes énergétiques. Une initiative de l'UE a réussi dans le domaine de la sécurité des services énergétiques (SSE) grâce à une approche innovante.
Une approche innovante pour répondre aux questions de sécurité énergétique
Les approches traditionnelles en matière de sécurité énergétique sont étriquées, concentrées sur la sécurité de l'approvisionnement et sur les rôles joués par les gouvernements, les fournisseurs et la technologie. Les perspectives doivent porter sur les bénéfices de l'énergie pour la société et sur la contribution de la demande à la SSE.

Dans cet esprit, le projet STESS (STESS: Socio-technical and multilevel perspectives on energy services security), financé par l'UE, avait pour objectif d'élargir le champ des études en SSE par l'examen, l'analyse et le développement de réponses stratégiques aux menaces.

Pour atteindre ses objectifs, le projet STESS a conduit une analyse à plusieurs niveaux. Les partenaires du projet ont étudié la structure institutionnelle de la sécurité énergétique et de la SSE au Royaume-Uni et en Israël. Ils ont étudié la sécurité énergétique et la SSE du point de vue des consommateurs, ainsi que d'acteurs qui font directement ou indirectement partie du système énergétique, autres que les fournisseurs, les gouvernements et les consommateurs.

La série d'analyse a permis d'établir et de développer une perspective côté demande de l'étude de la SSE qui met en lumière les faiblesses des approches traditionnelles orientées approvisionnement et la contribution des perspectives sociotechniques orientées utilisateur. Les résultats montrent que les approches descendantes de la sécurité énergétique varient grandement entre le Royaume-Uni et Israël et ils soulignent le rôle de diverses organisations locales et nationales dans la diffusion de connaissances et le développement d'actions locales à bas carbone. Les autres conclusions soulignent la contribution potentielle côté demande à la SSE et comment la participation active à des marchés orientés prosommateur est influencée par des facteurs comme les variables sociodémographiques, la confiance, les attitudes vis-à-vis de la technologie et les valeurs personnelles.

Les chercheurs ont proposé un concept de marché qui contribue à la SSE, à l'adaptation au changement climatique, aux économies d'énergie et à l'efficacité. Il implique également les consommateurs dans le système énergétique.

Le système électrique décentralisé du projet devrait établir les bases d'un système bas carbone résilient et sûr. Le projet STESS prévoit un système dans lequel les consommateurs ne se contentent pas de consommer mais fournissent également des services utiles pour le réseau d'électricité.

Informations connexes

Mots-clés

Sécurité énergétique, sécurité des services énergétiques, système énergétique, STESS