Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

GREENTEMP Résultat en bref

Project ID: 624183
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Suisse

La glace comme source d'informations sur les températures au Groenland

Une équipe de l'UE a analysé des carottes de glace à la recherche d'indicateurs sur le climat antérieur du Groenland. La modélisation suggère que les pics d'activité solaire sont cause de refroidissement, même si la tendance générale a été au réchauffement depuis des siècles.
La glace comme source d'informations sur les températures au Groenland
La température du Groenland est une variable essentielle pour les calculs sur le changement climatique. Ainsi, la prévision des changements futurs nécessite de connaître les variations historiques des températures au Groenland.

Le projet GREENTEMP (Investigation of Greenland temperature variability over the 6000 years using trapped air in ice cores), financé par l'UE, a développé une nouvelle méthode pour déterminer ces variations. L'étude a mesuré les isotopes d'argon et d'azote dans les échantillons de bulles d'air des carottes de glace représentant les 4 100 dernières années, en combinaison avec un modèle de diffusion de la chaleur.

Les chercheurs ont mis en place une ligne d'extraction de gaz et un système permettant de mesurer précisément les isotopes d'argon et d'azote. Des données de prélèvements représentant la période entre il y a 4 200 ans et 2 100 ans ont été utilisées pour reconstruire les variations de température.

L'équipe a identifié une corrélation inverse significative, selon laquelle une forte activité solaire entraîne un refroidissement au Groenland. Le pic d'activité solaire du XXe siècle aurait dû entraîner un tel refroidissement, s'opposant à la tendance générale au réchauffement dans l'hémisphère nord.

Les travailleurs ont également déterminé que les modifications du niveau d'accumulation de glace de surface ont un impact sur le fractionnement de l'argon et de l'azote à la profondeur de fermeture de la bulle. L'équipe du projet a modélisé ce fractionnement comme une conséquence de la pression de surcharge.

Les résultats ont permis d'établir un enregistrement basse résolution des variations de température du Groenland au cours de la période étudiée.

Ces informations seront utilisées pour prédire l'évolution des conditions au Groenland à l'avenir. Ce travail permettra d'améliorer la précision générale des prévisions du changement climatique.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Groenland, carottes de glace, refroidissement, changement climatique, variations de température, GREENTEMP
Numéro d'enregistrement: 190709 / Dernière mise à jour le: 2016-12-14