Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une comparaison socio-culturelle des enfants chinois

Une étude financée par l'UE a étudié le développement des enfants chinois dans le contexte d'un changement sociodémographique drastique. Ces travaux ont permis d'obtenir une connaissance empirique nouvelle sur le développement des enfants et les méthodes d'éducation.
Une comparaison socio-culturelle des enfants chinois
Le projet IIDEV (The Dynamics of Independence and Interdependence in Chinese Children's Development) a utilisé une méthode pluridisciplinaire qui combinait anthropologie et psychologie développementale. Des connaissances empiriques fondées sur la compréhension ethnographique précise des environnements d'apprentissage de l'enfant ont été produites et des comparaisons avec d'autres environnements sociaux et culturels ont pu être faites.

Les travaux ethnographiques et expériences sur le terrain ont été menés dans deux communautés de Jiangsu, en Chine. L'attention s'est portée sur des enfants âgés de sept à neuf ans. Les observations des participants ont été menées dans les communautés qui présentaient plusieurs similitudes en matière de démographie et de mode de vie. Or, elles se différenciaient aussi par leur classe économique.

La formation initiale impliquait des travaux sur le terrain et divers aspects de la coopération qui ont été observés en termes comparatifs. Les principaux résultats produits par ces travaux montrent que les éléments culturels, sociaux et socio-économiques dans les environnements d'apprentissage des enfants ont influencé les modèles de coopération, d'interdépendance et de compétitivité.

Les enfants issus de la classe ouvrière avaient plus d'opportunités d'interagir avec des pairs et individus de divers âges. En revanche, les enfants de la classe moyenne étaient impliqués dans des activités conçues pour les enfants ou sous la supervision d'adultes. Cela a montré comment les enfants de la classe ouvrière étaient plus flexibles et adaptables tandis que les enfants de la classe moyenne avaient besoin d'être dirigés par un adulte pour coopérer. En matière de compétition, les élèves de l'école d'élite avaient besoin de gagner pour s'amuser.

Les résultats peuvent ouvrir la voie à une recherche approfondie sur une comparaison interculturelle avec le Royaume-Uni, avec un accent sur la dynamique entre la coopération et le conflit.

Informations connexes

Mots-clés

Enfants chinois, développement de l'enfant, IIDEV, méthodes éducatives des enfants, anthropologie, psychologie développementale
Numéro d'enregistrement: 190720 / Dernière mise à jour le: 2016-12-14