Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

FUTURE-CITIES — Résultat en bref

Project ID: 316296
Financé au titre de: FP7-REGPOT
Pays: Portugal
Domaine: Industrie

Une nouvelle vision des villes du futur

Un projet de l'UE a aidé un centre de compétences interdisciplinaire portugais sur les villes du futur à promouvoir un développement urbain durable. Le principal résultat a été le Porto Living Lab, un réseau de capteurs et de communication sans fil pour la collecte de données, l'analyse de la vie urbaine et l'expérimentation de concepts de villes intelligentes.
Une nouvelle vision des villes du futur
L'Université de Porto au Portugal accueil le Centre de compétences pour les villes du futur. Les objectifs de ce centre sont de promouvoir le développement économique urbain, l'intégration sociale, la sécurité et la qualité de vie en tirant parti de l'expertise de l'Université dans ces domaines.

Le projet FUTURE-CITIES (Expand the Centre of Competence in Future Cities of the University of Porto to Strengthen Inter-Disciplinary Research and Knowledge Transfer to the Industry in the Norte Region of Portugal), financé par l'UE, a élargi le Centre de compétence pour les villes du futur de l'Université de Porto afin de renforcer les recherches interdisciplinaires et le transfert de connaissances vers l'industrie du Nord du Portugal. La principale réalisation du projet a été la mise en place du Porto Living Lab. Cette installation se compose de capteurs, d'équipements de communication et d'autres technologies de pointe destinés à une collecte sans fil de données hétérogènes, ainsi qu'à l'extraction et au traitement des informations. Elle a été déployée à l'échelle urbaine dans la ville de Porto.

Le Porto Living Lab concernait trois principaux domaines de recherche. Les deux premiers visaient à mettre en place un réseau ad hoc ainsi qu'un réseau de capteurs hybrides (environnementaux, météorologiques, acoustiques). Le troisième était un outil de crowdsensing basé sur une application de smartphone et destiné à collecter vers un système de back-end des données issues d'un grand nombre de participants, afin d'en extraire des informations sur la vie de la cité. Le projet a élargi le réseau Living Lab à 800 nœuds de communication et capteurs.

Les chercheurs du projet ont présenté plusieurs propositions pour d'autres projets de recherche aux niveaux national et européen. L'équipe a favorisé les synergies avec d'autres projets de l'UE, ainsi qu'une coopération universitaire avec deux universités américaines et trois universités européennes.

FUTURE-CITIES a également mis en place le programme X-FARE (Expanded Faculty and Researcher Exchange) entre l'Université de Porto et ses partenaires européens. À ce titre, le consortium a organisé plusieurs visites d'échanges pour les professeurs et les étudiants.

Le projet a initié une série de conférences annuelles sur les villes du futur, organisé les trois premiers évènements et accueilli huit ateliers thématiques. Les chercheurs ont assisté à de nombreuses autres réunions et évènements organisés par des tiers.

Les améliorations que le projet a apportées au Centre de compétence pour les villes du futur ont stimulé la recherche appliquée et l'expérimentation, encouragé les transferts technologiques vers les start-ups de Porto, et amélioré la qualité de vie des résidents. Ces développements ont également contribué à développer le potentiel humain, améliorer la durabilité à la fois dans le milieu universitaire et l'industrie, et sensibiliser la communauté internationale envers l'Université et la ville de Porto.

Informations connexes

Mots-clés

Villes du futur, Porto Living Lab, Centre de compétences pour les villes du futur, qualité de vie, crowdsensing