Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La membrane de surface change pendant la division cellulaire

La division cellulaire implique les changements coordonnés des différents composants de la cellule. Un projet européen s'est concentré sur les changements les moins étudiés de la membrane de surface cellulaire au cours de la mitose.
La membrane de surface change pendant la division cellulaire
Au cours de la mitose, les cellules perdent transitoirement de l'adhérence et s'arrondissent. Après la fin de la division, les cellules filles s'étalent pour retrouver leur morphologie interphase. Ces types de changements transitionnels surviennent dans les cellules de culture comme in vivo dans les tissus.

La morphologie de surface cellulaire passe par une reformation au début de la mitose et ces changements biochimiques sont certainement essentiels pour mieux comprendre le développement des tissus. Les recherches conduites dans le cadre du projet MCS (Mammalian cell surface reorganization during cell division), financé par l'UE, ont porté sur les analyses des changements liés au cycle cellulaire dans la biochimie de la surface cellulaire.

Les chercheurs ont utilisé la spectrométrie de masse et effectué une analyse protéomique quantitative pour examiner les changements biochimiques liés au cycle cellulaire dans la membrane. En utilisant un marquage à la biotine imperméable à la membrane, ils ont réussi à isoler les protéines de surface cellulaire et analysé les modifications entre l'interphase et la mitose. 660 protéines de surface cellulaire et associées à la surface cellulaire ont été identifiées, parmi lesquelles 64 ont été enrichies de manière reproductible au cours de la mitose. Les données ont montré que les molécules d'adhésion représentent la plupart des protéines dont l'exposition de la surface cellulaire change au cours de la progression de la mitose.

Deux membres de la famille des protéines d'adhésion des cadhérines, appelées procadhérines (PCDH 7 et PCDH1), étaient régulées à la hausse au début de la mitose. Les chercheurs ont découvert que ces molécules sont nécessaires pour le développement de la pression d'arrondissement des cellules en mitose. Le knockdown des ARNi procadhérines a révélé un ralentissement de la dynamique d'arrondissement de la cellule en mitose.

Les chercheurs du projet ont commencé à étendre l'analyse à d'autres protéines de surface cellulaire identifiées dans l'analyse protéomique. L'étude des modifications biochimiques de la surface cellulaire a ouvert de nouvelles voies de recherche sur la mitose.

Informations connexes

Mots-clés

Division cellulaire, membrane de surface cellulaire, mitose, MCS, protéomique, procadhérines