Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

RICEBLAST-NETWORKS Résultat en bref

Project ID: 304039
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Espagne

Des mécanismes d'infection de la pyriculariose

La pyriculariose est une maladie fongique du riz provoquée par le champignon ascomycète, Magnaporthe oryzae Elle est considérée comme la plus grande menace pour les cultures de riz dans le monde mais affecte également les cultures de blé, de millet et de maïs. M. oryzae étant capable d'infecter à la fois les feuilles et les racines de la plante, il représente un excellent pathosystème pour l'étude des mécanismes spécifiques à chacun de ces organes impliqués dans la colonisation fongique des feuilles ou des racines du riz.
Des mécanismes d'infection de la pyriculariose
L'objectif du projet RICEBLAST-NETWORKS (Post-transcriptional networks regulating organ-specific and general infection mechanisms in the rice blast fungus), financé par l'UE, était de mieux comprendre le réseau post-transcriptionnel responsable du contrôle du processus d'infection général et celui dédié à chaque organe de la plante.

Les chercheurs ont ainsi étudié l'expression des gènes induits de manière précoce afin d'identifier ceux impliqués dans l'adaptation du champignon à l'environnement de son hôte. Cette première étape a permis aux chercheurs de déterminer les modifications globales apparaissant dans les transcriptomes de la plante et du champignon après reconnaissance de celui-ci par la plante et la réponse des différents organes végétaux ainsi que la variation de cette expression génétique en fonction du temps.

Des feuilles et racines de riz infectées par une souche sauvage de M. oryzae ont permis de réaliser un séquençage détaillé de leur transcriptome et donc de suivre les modifications apparaissant tant dans l'expression génétique du champignon que celle de son hôte. Les chercheurs ont également mené des expériences de purification par affinité en tandem en utilisant la protéine Exportine-5 (EXP5) marquée avec la protéine hémagglutinine (HA-FLAG) afin d'identifier les protéines et l'ARN qui interagissent directement avec la protéine Exportine 5.

Pour comprendre les mécanismes de sélection des sites poly(A) a) dans M. oryzae, les chercheurs ont utilisé une nouvelle approche de séquençage à l'échelle du génome afin de cartographier les sites de polyadénylation de M. oryzae. Cette approche leur a permis d'identifier de nouveaux éléments protéiques et de découvrir d'autres signaux de polyadénylation au sein du génome du champignon.

Aujourd'hui, nous ne savons pas comment fonctionnent les protéines de transport dépendantes de l'exportine 5 chez les champignons filamenteux et très peu sur les mécanismes post-transcriptionnels qui régulent l'infection fongique de la plante. C'est pourquoi, la caractérisation fonctionnelle de la protéine EXP5 et de la protéine de liaison avec l'ARN, Rbp35 ainsi que la cartographie des sites de polyadénylation nous permettront de mieux comprendre les mécanismes de régulation contrôlant la présence d'éléments cis dans l'ARN messager du champignon.

RICEBLAST-NETWORKS apportera ainsi aux chercheurs un aperçu des mécanismes d'infection de la pyriculariose et contribuant au développement de nouvelles stratégies efficaces et durables qui permettront de lutter contre cette maladie fongique dévastatrice. Il ouvrira également la voie pour de nouvelles recherches sur le contrôle local de l'expression génétique des protéines indispensables à l'invasion de la plante par ce champignon.

Informations connexes

Mots-clés

Champignon ascomycète, Magnaporthe oryzae, système pathologique, RICEBLAST-NETWORKS, EXP5, HA-FLAG, polyadénylation, poly(A), mécanismes post-transcriptionnels, Rbp35, ARN messager
Numéro d'enregistrement: 190742 / Dernière mise à jour le: 2016-12-20