Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

CSS AND VIRULENCE Résultat en bref

Project ID: 303813
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Espagne

Le fer et le phosphate liés à la virulence des bactéries

La Pseudomonas aeruginosa (P. aeruginosa) est opportuniste car elle attaque les patients dont le système immunitaires est affaibli. Afin de lutter contre cette bactérie souvent résistante aux antibiotiques, les chercheurs se sont penchés sur les facteurs qui déclenchent la virulence.
Le fer et le phosphate liés à la virulence des bactéries
Dans le cadre du projet CSS AND VIRULENCE (Knowing the enemy: unravelling a novel regulatory system involved in bacterial virulence), financé par l'UE, les chercheur ont récemment découvert un nouveau système régulateur de signalisation à la surface de la cellule (CSS). En réponse au signal hôte humain, la P. aeruginosa libère rapidement des facteurs de virulence qui sont activés par la suite.

Le système PUMA3 P. aeruginosa se compose d'un facteur sigma à fonction extracytoplasmique (ECF), d'un régulateur du facteur sigma dans la membrane cytoplasmique, et d'un récepteur. La bactérie possède pas moins de 19 facteurs sigma ECF qui sont contrôlés par des facteurs antisigma qui se lient au facteur sigma pour empêcher son action.

Deux facteurs qui contrôlent la virulence chez l'hôte ont été explorés par le projet CSS AND VIRULENCE - le fer et le phosphate. Un autre signal environnemental, le manque de phosphate, que l'on rencontre également pendant le processus d'infection, est nécessaire pour l'expression du système PUMA3 CSS de P. aeruginosa.

Les chercheurs de CSS AND VIRULENCE ont découvert que l'activation a lieu à travers une cascade protéolytique complexe qui traite le composant du facteur antisigma et libère le facteur sigma ECF. Avant cette recherche, on considérait que l'activation des facteurs sigma ECF par le CSS s'opérait via des changements conformationnels des protéines CSS en réponse au signal CSS.

Les chercheurs ont élucidé le mécanisme moléculaire responsable de la transduction du signal depuis la surface bactérienne au cytosol via le CSS. C'est ce qui a permis de perfectionner le modèle CSS initial.

La connaissance de l'interaction hôte-pathogène peut être exploitée pour concevoir de manière rationnelle des molécules ciblant les voies cruciales. CSS AND VIRULENCE a identifié des cibles potentielles permettant d'inhiber ces interactions et, par conséquent, la virulence bactérienne. Les implications cliniques sont importantes car elles détermineront la façon dont les infections bactériennes, et les infections de Pseudomonas en particulier, peuvent être traitées efficacement.

Informations connexes

Mots-clés

Fer, phosphate, virulence, Pseudomonas aeruginosa, CSS AND VIRULENCE, signalisation à la surface de la cellule
Numéro d'enregistrement: 190770 / Dernière mise à jour le: 2016-12-20