Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

FORESTA Résultat en bref

Project ID: 621940
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

De nouveaux modèles pour améliorer la gestion et la conservation des forêts

L'évolution vers une économie verte a suscité un intérêt pour le développement d'une comptabilité environnementale afin d'examiner et de suivre l'état des écosystèmes et des services qu'ils fournissent. Une initiative de l'UE a introduit la comptabilité écosystémique pour les exploitations agricoles et les forêts.
De nouveaux modèles pour améliorer la gestion et la conservation des forêts
Le projet FORESTA (Forest conservation and ecosystem accounting. Towards the integration of private and public values into land use decisions modelling at farm scale. An application to Andalusia montes), financé par l'UE, avait pour objectif de développer une méthodologie d'analyse économique applicable aux exploitations agricoles pour évaluer et prévoir les interactions potentielles entre l'utilisation des sols et des incitations basées sur la politique et les marchés. Cela permettra d'encourager la conservation des ressources forestières tout en stimulant la fourniture de services écosystémiques (SE).

Les partenaires du projet ont développé deux approches de modélisation complémentaires pour étudier la gestion des forêts et les décisions en matière d'utilisation des sols, et comment celles-ci influencent la fourniture de plusieurs SE aux exploitations agricoles et aux forêts. Les deux approches ont été appliquées à des pâturages et des forêts, en particulier les sept espèces d'arbres les plus intéressantes de la région d'Andalousie, au sud de l'Espagne.

Le modèle de gestion forestière environnemental-économique intègre des données économiques et biophysiques spatialement explicites. L'équipe du projet FORESTA l'a utilisé pour simuler l'évolution à long terme des forêts dans environ 560 exploitations sylvopastorales. Ils ont étudié des SE tels que la fourniture de matériaux et la capacité de séquestration du carbone, 19 régimes de gestion forestière différents et des scénarios économiques. L'un des résultats clés montre une variabilité spatiale explicite de la valeur des SE et indique les compensations potentielles liées aux services d'approvisionnement basés sur le marché, à la séquestration du carbone et à l'eau dans les systèmes sylvopastoraux.

En créant le second modèle, les chercheurs ont étendu un modèle existant qui analyse la trajectoire optimale pour la reforestation et la régénération naturelle des chênes, et les décisions associées en matière d'investissements. Le nouveau modèle dynamique d'optimisation de l'utilisation des sols a été intégré avec le premier pour analyser les décisions d'investissement pour une reforestation et une régénération optimales dans le temps.

En combinant des données environnementales et économiques avec des cadres de modélisation, le projet FORESTA a pu évaluer les décisions de gestion et d'utilisation des sols, ainsi que leur impact sur les SE. Cela aidera à la prise de décision dans le domaine de la conservation forestière et de la planification foncière.

Informations connexes

Mots-clés

Gestion forestière, comptabilité écosystémique, FORESTA, conservation des forêts, services écosystémiques
Numéro d'enregistrement: 190792 / Dernière mise à jour le: 2016-12-22