Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le rôle des sucres dans le système immunitaire

Les polysaccharides font partie des macromolécules les plus abondantes. Des chercheurs européens ont exploré leur rôle dans la modulation des réponses immunitaires.
Le rôle des sucres dans le système immunitaire
Les produits polysaccharides sont de plus en plus utilisés dans les de médicaments anticancéreux, vaccins à base de glucides et de compléments alimentaires. Or, les mécanismes précis de leur fonction restent flous. Il est donc crucial d'obtenir ces informations pour exploiter la puissance des polysaccharides immunomodulatoires afin d'améliorer la santé humaine.

Dans ce but, les scientifiques du projet MEDPOL (Molecular dissection of immunomodulatory function of polysaccharides), financé par l'UE, ont exploré l'hypothèse selon laquelle les polysaccharides liés aux protéines de liaison au glycane (GBP) s'exprimaient à la surface des cellules immunitaires. Pour ce faire, ils ont mis au point un essai cellulaire pour observer les interactions de nombreux polysaccharides alimentaires et microbiens avec les GBP.

Les résultats ont dévoilé deux candidats polysaccharides prometteurs, un polysaccharide alimentaire, A (FPA), et un lipopolysaccharide microbien issu de la bactérie commensale humaine Hafnia alvei. Les deux polysaccharides ont activé les cellules dendritiques à travers la liaison à la lectine 2 dendritique associée à la cellule (dectine-2). La dectine-2 est une lectine transmembranaire unique exprimée sur diverses cellules myéloïdes chez la souris et l'homme.

Les études sur les cellules dendritiques pauvres en dectine-2 ont mis en évidence le rôle du récepteur dans la transmission des propriétés immunomodulatrices du polysaccharide FPA. Des informations mécanistiques supplémentaires sur l'interaction entre le FPA et la dectine 2 ont dévoilé l'implication du domaine de reconnaissance des glucides de la dectine 2.

Dans l'ensemble, les résultats indiquent que les polysaccharides activant la dectine 2 pourraient stimuler la fonction immunitaire, ce qui permettra de lutter contre les infections et le cancer. Découvrir que les polysaccharides servent d'interface dans l'interaction des microbes avec des cellules immunes hôtes nous permet de mieux comprendre les interactions microbiote-hôte et suggère que le FPA pourrait servir de prébiotique immunomodulatoire.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Système immunitaire, polysaccharide, immunomodulatoire, MEDPOL, cellules dendritiques, dectine-2