Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une étude des dégagements gazeux et des glissements de terrain pour une extraction de gaz en toute sécurité en Méditerranée

D'immenses réservoirs d'hydrocarbures ont été découverts dans le bassin Levantin, à l'est de la Méditerranée. Un projet européen a passé en revue l'évaluation des risques afin de récupérer en toute sécurité les hydrocarbures dans cette région riche en gaz naturel.
Une étude des dégagements gazeux et des glissements de terrain pour une extraction de gaz en toute sécurité en Méditerranée
Le bassin Levantin au large des côtes d'Israël est une région riche en hydrocarbures. Avec 28 000 milliards de mètres cubes de gaz, il est l'un des plus grands gisements de gaz en mer de ces dernières années. Les constructions en mer, comme les pipelines sous-marins et les plateformes pétrolières afin d'exploiter ces réserves, exigent une analyse rigoureuse des risques. Des données fiables sur la fréquence, l'origine et les conséquences des mouvements de masse ainsi que leur lien avec les dégagements gazeux sont essentielles avant une extraction en toute sécurité.

Le projet GASTIME (Gas seeps and submarine slides in the eastern Mediterranean: Toward comprehensive geohazard prevention), financé par l'UE, a tenté d'étudier les mécanismes de formation des dégagements gazeux dans les profondeurs du bassin Levantin et leur lien avec la stabilité des pentes.

Les partenaires du projet ont procédé à un examen géologique complet du bassin sur la base de données sismiques en 2D et 3D. Ces éléments ont ensuite été associés aux informations obtenues des forages et des minerais provenant du Bassin.

Les découvertes fournissent la preuve d'un écoulement des fluides et d'éléments connexes dans les profondeurs du bassin et sur le plateau continental israélien tout proche. Les conduites au fond du bassin font état d'un écoulement des fluides épisodique pendant le Pliocène moyen et supérieur. Ces structures présentent un risque potentiel pour l'exploration et l'exploitation des profondeurs.

Une autre étude a révélé plus de 140 structures discrètes en forme de monticules au niveau de la zone externe du plateau continental d'Israël. Plusieurs zones détruites en forme de conduites, des taches brillantes et des inversions de phase ont été repérées sous ces monticules. Cela indique un lien possible avec les fluides en profondeur.

Les chercheurs du projet GASTIME ont cartographié et interprété les unités de dépôts de matières transportées (MTD, de l'anglais mass transport deposit) sur les pentes du bassin. Ils ont également isolé des structures jusque-là non identifiées révélant diverses distances de transport, mécanismes et cinématiques pour chaque dépôt de matière transportée. Les résultats montrent qu'ils sont essentiels à l'interaction avec les écoulements ascendants provenant des sources d'hydrocarbures en profondeur.

GASTIME ouvre la voie à une extraction sûre des hydrocarbures grâce à de nouvelles données sur les processus géologiques qui influencent les systèmes d'écoulement des fluides dans le bassin et le plateau continental à proximité.

Informations connexes

Mots-clés

Réservoirs d'hydrocarbures, bassin Levantin, GASTIME, dégagements gazeux, glissements sous-marins
Numéro d'enregistrement: 190832 / Dernière mise à jour le: 2017-01-12