Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les complexités de l'engagement enfin révélées

Une étude détaillée sur le sens de l'engagement pourrait nous aider à comprendre ce qui lie les gens et les pousse à travailler ensemble sur un projet ou une cause commune. Elle pourrait également favoriser le développement de robots interagissant de manière plus efficace avec l'homme.
Les complexités de l'engagement enfin révélées
L'engagement des gens dans un projet conjoint ou une action commune semble être inextricablement lié à nos émotions et à la manière dont interagissons les uns avec les autres. Comprendre les complexités de l'engagement en tant que concept pourrait in fine nous aider à créer un sentiment de communauté, à poursuivre une noble cause ou pour le moins, à éviter un conflit. Le projet SENSE OF COMMITMENT (The Sense of Commitment: a minimal analogue of commitment for joint action), financé par l'UE, a cherché à mettre en place un cadre théorique de recherche dans ce domaine et élaboré des expériences permettant de tester les hypothèses émergeant de ce cadre théorique.

Pour atteindre ses objectifs, l'équipe a mis en évidence les facteurs conjoncturels susceptibles de moduler l'engagement et fait des recherches concernant la modélisation des mécanismes cognitifs et émotionnels impliqués dans le processus. Elle a mené une analyse philosophique permettant d'articuler les diverses théories sur le sens de l'engagement et d'intégrer ces résultats avec les recherches pertinentes provenant de domaines complémentaires comme l'économie comportementale ou la psychologie du développement.

Une autre activité clé du projet a consisté à appliquer ce cadre théorique à l'interaction entre l'homme et la machine afin de faciliter le travail des roboticiens dans la conception de robots capables de participer à ce sens de l'engagement avec l'homme. Cet aspect fascinant de la recherche a débouché sur des partenariats dans le domaine de la robotique et la planification de nouvelles expériences sur l'interaction homme-machine dans le cadre d'un futur projet.

D'autres travaux ont porté sur le développement de paradigmes expérimentaux comme l'évaluation du sens de l'engagement en matière de résistance aux distractions, la reluctance à participer à un projet commun ou d'être débauché par ailleurs. Ces travaux ont montré que la coordination constituait le facteur principal de renforcement du sens de l'engagement.

Grâce à ses travaux sur l'engagement en relation avec un projet commun, l'équipe du projet a ainsi acquis une meilleure compréhension des processus sociaux à l'œuvre au sein de la société humaine. Dans l'intervalle, de nouveaux projets, nés du travail théorique de cette étude, ont été planifiés avec des psychologues du développement.

Les résultats du projet ont déjà été publiés dans divers journaux et des découvertes encore plus surprenantes sont attendues dans les futurs projets générés par ces recherches. La recherche découlant du projet SENSE OF COMMITMENT devrait ainsi renforcer considérablement notre compréhension du sens de l'engagement, favorisant d'autant la collaboration et l'interaction entre les hommes mais également celles entre l'homme et la machine.

Informations connexes

Mots-clés

Engagement, robot, action commune, comportement économique, psychologie développementale