Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des méthodes numériques défient les récits prestigieux de l'histoire du théâtre irlandais

Un projet de recherche financé par l'UE a réussi à mettre en place de nouvelles méthodes de visualisation dans le domaine des Arts et des Sciences Humaines au Trinity College (Dublin) en Irlande. Cette initiative a également permis au Trinity College de rejoindre un réseau international de recherche comprenant chercheurs et professionnels du patrimoine culturel numérique.
Des méthodes numériques défient les récits prestigieux de l'histoire du théâtre irlandais
Le projet LAPITH (Locating and performing Irish theatre histories) a examiné les stratégies historiographiques et interprétations historiques concernant le modèle de développement du théâtre irlandais au XXème siècle à Dublin. Ces travaux avaient pour objectif la construction d'un mélange méthodologique intégré comprenant modélisation numérique, mondes virtuels, réalisation de films et histoire orale. La mise en place de cette étude numérique de l'architecture théâtrale devrait permettre de diversifier les recherches concernant l'histoire du théâtre irlandais au XXème siècle.

Les recherches se sont principalement intéressées à l'architecture et à l'histoire sociale de trois théâtres de Dublin. Le Théâtre Abbey (1904-1951), le Queen's Théâtre (1951-1969) et le Théâtre Royal (1935-1962). L'objectif des chercheurs était d'intervenir dans l'histoire du théâtre irlandais de manière critique (en contestant l'hégémonie du théâtre Abbey dans les récits concernant l'histoire du théâtre irlandais au début du XXe siècle), de manière historiographique (en mettant en avant l'architecture théâtrale) et méthodologique (en combinant de façon innovante les recherches d'archives, la modélisation numérique, la réalisation de films et les histoires orales).

Ces travaux ont débouché sur de nouvelles découvertes archivistiques comme par exemple la collection photographique inédite de l'ancien Abbey Theatre, les plans architecturaux jusqu'alors inconnus du Queen's Theatre ou les plans architecturaux d'origine du Royal Theatre. Les sculptures du théâtre Royal de Laurence Campbell ont également été localisées et capturées en trois dimensions.

Les partenaires du projet ont par ailleurs créé des modèles tridimensionnels de ces trois théâtres. En coopération avec une petite entreprise irlandaise, ces modèles seront replacés dans leur environnement d'époque pour être observés sur écran ou en utilisant des casques de réalité virtuelle.

Parmi les autres réussites du projet, il faut également mentionner l'intégration de la théorie et de la pratique du patrimoine virtuel dans les programmes de maîtrise du Trinity College, une collaboration de recherche avec le Dr Luiz Fernando Ramos de l'Université de Saõ Paolo (Brésil) et la participation active du projet à la création du Virtual Heritage Network: Irlande.

Les partenaires du projet ont ainsi réussi à intégrer l'expertise méthodologique dans l'utilisation des modèles tridimensionnels et des mondes virtuels dans les études d'art et de sciences humaines. Ces travaux offrent par conséquent une nouvelle approche des études historiques et permettent d'étendre nos recherches aux récits officiels de l'histoire du théâtre irlandais ainsi qu'à l'édition académique numérique. Les invitations reçues par les membres du projet pour des présentations et des conférences plénières soulignent l'intérêt des spécialistes de la discipline et celui du grand public pour ces nouvelles méthodes et programmes de recherche.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Étude numérique, théâtre irlandais, histoire du théâtre, LAPITH, historiographique, héritage virtuel
Numéro d'enregistrement: 190846 / Dernière mise à jour le: 2017-01-12