Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La réforme du système métrique pour de meilleurs standards de mesure

En 2011, le Bureau international des poids et mesures (BIPM) a souhaité une réforme fondamentale du système métrique. La préparation de cette réforme, qui devrait être mise en place en 2018, offre une occasion unique de faire progresser les recherches sur l'importance et la poursuite du développement d'une épistémologie exhaustive de la normalisation.
La réforme du système métrique pour de meilleurs standards de mesure
Dans le cadre de cette réforme, le prototype international du kilogramme – un cylindre de platine-iridium gardé dans une crypte près de Paris - n'aura plus, par définition une masse de 1 kilogramme. La masse de ce cylindre de platine sera à la place, déterminée en référence à la constante de Planck. Les unités du kilogramme, de l'ampère, de la mole et du degré Kelvin seront redéfinies en se basant sur la valeur numérique des quatre constantes fondamentales de la nature: la constante de Planck, la charge électrique élémentaire, le nombre d'Avogadro et la constante de Boltzmann, respectivement.

Le projet PRESUME (Economies of uncertainty: Epistemological perspectives on the reform of the metric system) a permis une meilleure compréhension des fondements épistémologiques de la métrologie. Le premier des trois objectifs principaux du projet était d’élaborer un cadre conceptuel général pour l'étude épistémologique elle-même. Le second était d'utiliser ce cadre pour analyser l'impact social et épistémique de la réforme métrique envisagée. Enfin, les partenaires voulaient augmenter la visibilité et la compréhension de leurs objectifs et l'importance de la métrologie aujourd'hui, parmi les scientifiques, les spécialistes des sciences humaines et le grand public.

Ils ont pu atteindre ces trois objectifs en s'appuyant sur une analyse philosophique, un travail empirique et la diffusion de leurs travaux. D'un point de vue analytique, les partenaires ont développé une approche innovante de la métrologie en s'appuyant sur une analogie économique. Cette approche positionne les métrologistes comme fournisseurs de services épistémiques, agents qui éliminent le besoin d'autres intervenants pour obtenir les connaissances nécessaires à l'objectif fixé. Ainsi, lorsque les métrologistes calibrent un instrument de mesure, l'utilisateur final n'a pas besoin de connaître toutes les caractéristiques de cet instrument pour obtenir un résultat fiable.

Les travaux empiriques ont pris la forme d'entretiens avec les métrologistes du Bureau International des Poids et Mesures, du NPL (National Physical Laboratories) près de Londres et du PTB (Physikalisch-Technische Bundesanstalt) à Berlin. Les partenaires du projet ont exploité le cadre philosophique pour analyser les données de ces entretiens et la littérature pertinente actuelle, dans ce domaine. Ces recherches suggèrent que l'un des objectifs centraux de la réforme se doit d'optimiser la distribution des incertitudes parmi les résultats de mesure déclarées dans le système métrique. Elles renforcent ainsi notre compréhension de l'importance, des implications et du contexte historique de la réforme prévue.

Le projet PRESUME a organisé une conférence internationale, «The Making of Measurement'», un atelier de travail «Informal Aspects of Uncertainty Evaluation» et un colloque public intitulé «How Heavy is the Kilogram?». Il a également organisé différents séminaires et conférences et publié des articles dans plusieurs journaux renommés comme le «Stanford Encyclopaedia of Philosophy» et le «British Journal for the Philosophy of Science», ainsi que dans une prochaine édition spéciale des «Studies in History and Philosophy of Science».

La métrologie a un impact majeur sur les sciences, le commerce, l'industrie et même la vie courante. Ces travaux ont ainsi réalisé plusieurs contributions majeures dans ce domaine et soutenu les métrologues qui sont les acteurs essentiels d'une standardisation des mesures physiques conforme au système métrique.

Informations connexes

Mots-clés

Système métrique, normalisation, PRESUME, économie de l'incertain, métrologie