Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

L'expérience brésilienne de l'esclavage

À la suite des évènements récents, une équipe de l'UE a analysé le discours actuel du Brésil sur l'esclavage. Cette étude a montré que le sujet était de toute manière en train de ressurgir au sein de la politique brésilienne, même si les nouvelles initiatives économiques bénéficiaient de préférence aux personnes de race blanche.
L'expérience brésilienne de l'esclavage
Les archéologues ont récemment découvert à Rio de Janeiro, le quartier des docks d’où partaient les esclaves. Peu après, un nouveau circuit de l'héritage africain a été mis en place dans Rio de Janeiro et stimulé l'émergence de nombreux débats sur le thème de l'esclavage dans le pays.

Le projet SLAVHERIT (Breaking the silence: archaeological discoveries and the making of public slave heritage in Rio de Janeiro), financé par l'UE, a ainsi étudié l'ethnographie de l'esclavage. L'équipe du projet a montré comment la mémoire de l'esclavage est en train de redevenir un thème de discussion au Brésil. Cette étude interdisciplinaire associe l'anthropologie, l'histoire, la littérature et la politique.

Les activités du projet ont demandé deux détachements de recherche. La première période qui a duré deux ans à l'Université de Rio de Janeiro, a permis la formation du chercheur, les recherches bibliographiques et le travail sur le terrain. La seconde période s'est déroulée au Kings College de Londres où une formation supplémentaire a pu être dispensée et les résultats publiés. Ces travaux ont débouché sur la publication de cinq articles dans des revues à comité de lecture, la rédaction de trois chapitres d'ouvrages universitaires et la réalisation d'un documentaire.

La première des trois conclusions de ce travail démontre que le Circuit du patrimoine africain n'est pas seulement le résultat de la découverte des quais d'esclaves à Rio. Le Circuit fait partie d'un changement de longue haleine de la politique brésilienne. Les travaux ont montré que ce circuit était révolutionnaire par bien des aspects.

Ils montrent aussi que ce circuit est rempli de contradictions. D'abord, le programme coïncide avec la rénovation du centre-ville associée aux évènements sportifs de Rio. Par contre, si cette rénovation a renforcé le patrimoine Afro-brésilien, les travaux ont de fait entraîné le déplacement des habitants noirs de la ville. Le Circuit favorise la mémoire culturelle qui offre un potentiel de profit. Par ailleurs, pour des raisons économiques, le processus de valorisation du patrimoine noir a impliqué la plupart du temps des gens de race blanche.

Enfin, l'équipe de recherche a pu conclure qu'il n'y avait pas de vrai conflit entre les idéaux de multiculturalisme et la mixité raciale. Ces idées se renforcent l'une l'autre.

L'analyse réalisée par les partenaires du projet sur la signification culturelle du Circuit de l'héritage africain illustre ainsi parfaitement la pensée actuelle concernant la thématique raciale au Brésil. Ces travaux seront probablement très utiles pour les responsables politiques.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Esclavage, Brésil, Circuit de l'Héritage Africain, SLAVHERIT, héritage de l'esclavage
Numéro d'enregistrement: 190853 / Dernière mise à jour le: 2017-01-12