Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les déterminants moléculaires des réponses de cellules T

Plus de cinq millions d'Européens sont atteints de maladies inflammatoires chroniques partiellement transmises par des réactions inappropriées des cellules T. Comprendre les mécanismes sous-jacents permettrait de concevoir de nouvelles interventions thérapeutiques.
Les déterminants moléculaires des réponses de cellules T
Malgré des efforts importants, les mécanismes qui déclenchent une activation inappropriée de cellules T restent largement inconnus. Les réponses des cellules T effectrices étant régies par des signaux de costimulation positifs ou négatifs concurrents, un déséquilibre entre ces signaux pourrait conduire à une inflammation auto-immunitaire chronique.

Un des récepteurs reconnaissant le stress les mieux décrits dans la biologie cellulaire des NK est le récepteur activateur NKG2D. Des preuves récentes indiquent que l'expression de ce récepteur est plus confuse, et se retrouve dans les cellules effectrices et mémoire CD8+ T, les cellules NKT et les cellules T gamma/delta, ainsi que dans les cellules T dans des conditions pathologiques. Fait intéressant, tandis que NKG2D peut clairement fonctionner comme molécule de co-stimulation dans les cellules T CD8+, son rôle dans les cellules T CD4+ reste flou.

Financé par l'UE, le projet NKG2D-IMMUNO (The role of NKG2D in CD4+ T cell function and autoimmunity) a exploré le rôle du récepteur NKG2D dans la fonction et la différenciation des cellules CD4+ T. En recourant à la cytométrie de flux multicolore, les chercheurs ont découvert que NKG2D était exprimé sur une proportion de cellules CD4+ Th1 dans divers organes lymphoïdes et non-lymphoïdes. Par ailleurs, l'induction de novo de l'expression NKG2D sur des cellules T CD4+ naïves a été associée à des niveaux plus élevés d'interleukine-10 (IL-10) dans les cellules Th1 productrices d'IFNgamma.

Afin d'identifier la base moléculaire de l'expression de cytokine régie par NKG2D, les chercheurs ont effectué une analyse du transcriptome global sur les cellules Th1 NKG2D+CD4+. Ils ont identifié le facteur de transcription Blimp-1 comme gène candidat régulé de façon différentielle. D'un point de vue fonctionnel, la co-stimulation NKG2D en combinaison avec CD3 a été nécessaire pour stimuler la production d'IL-10. Par ailleurs, des études in vivo ont révélé la présence de cellules Th1 NKG2D+ dans des conditions inflammatoires, et ces cellules étaient particulièrement enrichies dans les cellules coproductrices en IL-10/IFNgamma dans le modèle de tolérance induite par anti-CD3.

Dans l'ensemble, les résultats de l'étude soutiennent l'idée d'un rôle joué par NKG2D dans la modulation de l'expression de cytokine et dans l'induction probable des caractéristiques régulatrices des cellules Th1. NKG2D pourrait servir de cible thérapeutique pour l'inflammation chronique et les conditions auto-immunes qui impliquent la modulation de cellules T pathogènes CD4+.

Informations connexes

Mots-clés

Cellule T, NKG2D, NKG2D-IMMUNO, IL-10, Blimp-1
Numéro d'enregistrement: 190880 / Dernière mise à jour le: 2017-01-17