Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

PROSOCOGNITION Résultat en bref

Project ID: 328636
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Espagne

Des stratégies de prosodie pour améliorer l'attention et la mémorisation des messages sonores

La facilité que l'on a à se souvenir d'un message dépend de la façon dont il a été délivré. Une initiative de l'UE a étudié les stratégies de prosodie susceptibles d'améliorer le traitement cognitif des messages sonores.
Des stratégies de prosodie pour améliorer l'attention et la mémorisation des messages sonores
La formulation des paroles peut avoir autant d'importance que leur contenu. Il est essentiel de savoir comment les caractéristiques de prosodie influencent l'attention et la mémorisation des auditeurs pour améliorer le traitement cognitif et avoir une vision plus complète de la façon dont le cerveau traite les stimuli auditifs.

Le projet PROSOCOGNITION (Prosodic strategies to improve the attention and recall of a listener exposed to an auditory stimulus), financé par l'UE, a étudié comment le fait de moduler l'intonation, l'accentuation et la vitesse d'élocution dans des spots publicitaires diffusés à la radio peut influencer l'attention et la mémorisation de l'auditeur.

Les partenaires du projet ont réalisé trois expériences basées sur 16 spots radio informatifs et narratifs qui combinent différentes intonations, insistent sur un nombre variable de mots et utilisent diverses vitesses d'élocution. Ils ont mesuré le traitement conscient par les auditeurs et leur réponse au stimulus. La fréquence cardiaque, la conductance de la peau, l'activation des muscles du visage et le suivi des yeux ont été pris en compte pour étudier l'attention accordée et les réponses émotionnelles. En outre, des échelles de perception et des tests de mémoire ont aidé à observer les représentations du contenu par la mémoire à court terme.

Dans l'ensemble, les résultats montrent que le degré de contraste acoustique introduit par des modulations de hauteur d'intonation de haut à bas, l'insistance sur un nombre modéré de mots (de 5 à 10 dans chaque publicité) et une vitesse d'élocution de 180 mots par minute ont eu pour effet d'améliorer l'attention et la mémorisation de l'auditeur lors de l'écoute d'un message sonore.

En comprenant mieux comment le cerveau traite la prosodie dans le cadre d'un stimulus auditif, le projet PROSOCOGNITION fait progresser l'étude de la prise de parole en public, avec d'importantes répercussions pour les professionnels de la parole. Les résultats du projet devraient également aider à améliorer le traitement des messages auditifs dans les médias, ainsi que dans la communication politique, le marketing, la publicité, l'éducation et la santé.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Prosodie, intonation, accentuation, vitesse d'élocution, traitement, PROSOCOGNITION
Numéro d'enregistrement: 190888 / Dernière mise à jour le: 2017-01-17