Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

De nouvelles techniques pour la spectroscopie micro-ondes

De récents progrès dans la spectroscopie micro-ondes ont encouragé des chercheurs financés par l'UE à développer plus avant cette technique, en vue de l'utiliser pour la surveillance de l'environnement et l'astrophysique.
De nouvelles techniques pour la spectroscopie micro-ondes
Les dernières avancées dans les oscilloscopes et les générateurs d'ondes numériques ont permis de raccourcir la collecte des données, d'augmenter la bande passante des passes et d'accroître la sensibilité de la spectroscopie micro-ondes. Il n'est donc pas surprenant que cette technique soit devenue un outil puissant avec une large gamme d'applications.

Les chercheurs du projet MWSPEC (New trends in microwave spectroscopy), financé par l'UE, ont exploité une nouvelle technique pour améliorer la spectroscopie micro-ondes. La spectroscopie micro-ondes par transformée de Fourier sur impulsions modulées (CP-FTMW) peut apporter des données précises sur la structure de grosses molécules et les mouvements internes.

Les chercheurs de MWSPEC ont analysé les performances de la spectroscopie CP-FTMW dans une plage de fréquences allant de 2 à 295 GHz. Ils ont utilisé un spectromètre basé sur un générateur de formes d'ondes quelconques pour l'excitation et la détection, ouvrant de nouvelles possibilités d'analyse de gaz.

Les chercheurs ont analysé les performances du spectromètre pour mesurer les spectres rotatifs large bande de grosses molécules et de complexes moléculaires. Ces spectres permettent de déterminer la structure 3D, l'énergie de liaison, les interactions dans la molécule, et parfois la répartition des charges.

Les chercheurs se sont ensuite intéressés à la spectroscopie infrarouge et micro-ondes à double résonance. Ils ont étudié son intérêt pour l'observation de la redistribution de l'énergie de vibration dans des molécules très excitées, et comment l'utiliser pour influencer les produits de traitement.

Les chercheurs ont aussi développé la spectroscopie en rotation par transformée de Fourier sur jets pulsés, pour l'analyse de molécules dotées de plusieurs centres de chiralité. Vers la fin du projet MWSPEC, ils avaient mis au point un nouveau spectromètre de masse à faisceau de molécules, associant l'ablation par laser et les décharges électriques.

Le projet MWSPEC a proposé à l'Europe une technique de spectroscopie très prometteuse, initialement développée aux États-Unis. La CP-FTMW permet d'étudier la structure et les propriétés dynamiques de grosses molécules en phase gazeuse. Les améliorations de cette technique la rendront adaptée à la détection de molécules dans l'atmosphère de la Terre, d'autres planètes et même du milieu interstellaire.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Spectroscopie micro-ondes, MWSPEC, spectroscopie micro-ondes par transformée de Fourier sur impulsions modulées, grosses molécules, atmosphère