Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

NEPHROPS — Résultat en bref

Project ID: 286903
Financé au titre de: FP7-SME
Pays: Royaume-Uni
Domaine: Ressources aquatiques

Une solution durable pour les langoustines

Un type de langouste appelée également langoustine, peut être capturée, naître et être élevée de manière beaucoup plus durable en utilisant une nouvelle méthode qui sera particulièrement utile pour les PME (petites et moyennes entreprises).
Une solution durable pour les langoustines
La mer représente une source alimentaire importante pour la planète et les technologies efficaces pour attraper et transformer le poisson sont essentielles pour la durabilité des industries dans le secteur de la pêche. La précieuse langouste et la langoustine de Norvège, connue également sous le nom de Nephrops (Nephrosp norvegicus) sont généralement capturées à l'aide de chaluts. Cette méthode n'est malheureusement pas aussi durable ou écologique que la pêche à la nasse ou au casier (une technique de pêche utilisant une nasse ou un grand casier).

Dans cette optique, le projet NEPHROPS (Development of new techniques in hatchery rearing, fishery enhancement and aquaculture for Nephrops), financé par l'UE, a donc réalisé des recherches pour rendre cette technique de pêche plus rentable. L'équipe du projet a pris en compte les couvains, les leurres, la sélection des sites pour les casiers, le régime alimentaire et la libération des stocks de taille non commerciale pour déboucher sur une nouvelle solution. Elle a diffusé en ligne ses connaissances et ses protocoles sur le sujet afin d'identifier les zones de pêche les plus favorables et promouvoir la maturité des espèces concernées.

En général, les langoustines capturées dans un casier ou en nasse contribuent à soutenir une pêche côtière durable à petite échelle, produisant des crustacés plus grands (et donc plus rentables) de manière plus écologique et à moindre coût. C'est sur le même principe que les partenaires ont développé une nouvelle méthode basée sur ces casiers permettant d'élever des langoustines plus petites jusqu'à ce qu'elles atteignent la taille désirée en exploitant les meilleures conditions. Les améliorations apportées dans la conception des leurres et des nasses pourront ensuite être reprises par les petites et moyennes entreprises du secteur.

Les entreprises bénéficieront ainsi de ces nouvelles connaissances qui leur permettront de se diversifier voire d'accroître le volume de langoustines produites. La praticabilité de ces nouvelles techniques d'élevage, de capture et de pacage facilitera la vie des entreprises du secteur en améliorant leurs affaires et en les aidant à créer des méthodes de production de langoustines plus écologiques.

Informations connexes

Mots-clés

Langoustine, homards, pêche à la nasse, crustacés, pêche