Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

CINEA — Résultat en bref

Project ID: 609495
Financé au titre de: FP7-INCO
Pays: Allemagne
Domaine: Industrie, Agriculture et Sylviculture, Environnement

Améliorer la coopération entre recherche et industrie pour faire progresser l'industrie agroalimentaire

Des organisations industrielles et de recherche de pointe et des acteurs de l'innovation dans l'UE et la région méditerranéenne ont uni leurs efforts pour établir des passerelles entre recherche et innovation dans l'industrie agroalimentaire. Avec le soutien financier de l'UE, leur objectif principal était de renforcer la compétitivité et la durabilité du secteur en renforçant la coopération avec les pays partenaires de la région méditerranéenne concernés.
Améliorer la coopération entre recherche et industrie pour faire progresser l'industrie agroalimentaire
La faiblesse ou le manque de liens entre le secteur industriel et les institutions scientifiques et technologiques en Afrique empêche la commercialisation des résultats de la recherche et développement. Le problème est que les industries locales, en particulier les petites et moyennes entreprises, ont des difficultés à accéder aux résultats des recherches conduites dans les institutions publiques. La situation rend également l'intégration complète entre innovation et économie difficile dans le domaine de l'alimentation, de l'agriculture et des biotechnologies dans les États membres de l'UE.

Le projet CINEA (EU-MED cooperation to foster innovation and exploitation in the agro-food domain) a travaillé dans quatre domaines principaux d'activité (objectifs) pour répondre à ces lacunes.

Le premier porte sur la capacité de mise en réseau entre recherche et industrie (R2I), la collaboration et le transfert de connaissances sur les méthodes et les technologies pertinentes. Dans ce but, le projet CINEA a organisé des évènements de mise en réseau R2I avec des représentants de l'industrie agroalimentaire UE-MED et des acteurs clés. Le travail dans ce domaine a également concerné la mobilité des experts avec la mise en place d'un programme de mobilité et une collaboration R2I dans le cadre de quatre projets de jumelage R2I.

Le second domaine de travail du projet CINEA a porté sur l'identification des forces, des faiblesses, des opportunités et des menaces (SWOT). Une équipe d'étude SWOT a été mise en place pour identifier les opportunités existantes et les obstacles à la coopération et au transfert de connaissances entre la recherche publique et l'industrie. L'analyse a pris en compte les parties prenantes pertinentes dans le domaine des technologies et des méthodes pour une agriculture durable.

Le troisième objectif était de développer les compétences et les capacités requises pour une meilleure innovation. Le travail dans ce domaine a consisté à planifier et mettre en place les projets de jumelage R2I, à organiser quatre ateliers de formation et de développement RH et à mettre en œuvre le programme de mobilité correspondant.

Enfin, le projet CINEA a travaillé à la mise en place de services de support pertinents pour des échanges R2I durables et continus par le biais de son service d'assistance R2I central. Le service d'assistance est destiné à toutes les parties prenantes de la chaîne de connaissances et fournit du contenu en matière d'analyse commerciale et de planification, de création d'entreprise, de droits de propriété intellectuelle et de brevetage.

Les activités du projet CINEA permettent une adoption des résultats de recherche dans la région UE-Méditerranée. Les solutions variées du projet permettent ainsi de combler le fossé entre la recherche et l'innovation dans le domaine de la recherche agroalimentaire. Les résultats sont prometteurs pour les communautés de la recherche et de l'industrie, ils soutiennent l'élaboration des politiques et permettent de sensibiliser le public sur les possibilités en matière d'innovation dans le secteur agroalimentaire.

Informations connexes

Mots-clés

Industrie agroalimentaire, Méditerranée, recherche et innovation, agriculture, CINEA