Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le poids de la mère, les compléments au cours de la grossesse et le développement de l'enfant

Une étude s'est penchée sur les effets à court et long terme sur la santé de la nutrition des enfants aux premiers stades de leur vie afin de déterminer le rôle important des compléments maternels et du poids de la mère pendant la grossesse sur le développement neurologique de l'enfant. Ces connaissances permettront d'établir des recommandations alimentaires et sur le poids corporel pour les femmes enceintes et celles prévoyant une grossesse.
Le poids de la mère, les compléments au cours de la grossesse et le développement de l'enfant
Le folate et les acides gras polyinsaturés obtenus grâce à l'alimentation sont considérés comme extrêmement importants pour le développement neurologique. Les connaissances dans ce domaine se fondaient largement sur des études sur l'animal et l'animal à court terme, la rétrospective et l'intervention nutritionnelle à court terme chez l'humain. Ces dernières études, ainsi que les études de contrôle randomisées limitées effectuées sur les humains fournissent des résultats controversés.

Financé par l'UE, le projet NUTRIOMICS (Effects of early programming on child's neurodevelopmental outcomes) a étudié les effets de la programmation précoce comme les compléments de folate et/ou d'acides gras pendant la grossesse. Il s'est également penché sur l'impact sur le développement neurologique de l'enfant d'un poids corporel/de l'obésité en association avec le profil génétique.

On n'a constaté aucun effet clair des compléments d'acides gras et de folate sur le développement neurologique des nouveau-nés. Il a été démontré que des niveaux plus élevés d'acides gras et de folate chez les enfants au moment de la naissance pourraient avoir des effets positifs sur leur développement neurologique ultérieur. Les compléments maternels à base de folate pendant la grossesse ont eu une influence sur la programmation précoce des nouveau-nés. Par ailleurs, le poids corporel de la mère a eu un impact négatif sur la programmation précoce des enfants avec de possibles effets négatifs plus tard.

Les résultats ont été résumés en dix documents scientifiques, neuf manuscrits, et un chapitre de livre. Ils apporteront de précieuses connaissances pour promouvoir la santé à travers des conseils alimentaires et des recommandations sur le poids des femmes enceintes.

Informations connexes

Mots-clés

Développement neurologique de l'enfant, grossesse, folate, acides gras, poids corporel, programmation précoce