Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

mapKITE Résultat en bref

Project ID: 641518
Financé au titre de: H2020-EU.2.1.6.
Pays: Espagne

Un nouveau point de vue pour les géomètres

Pour apporter aux géomètres un outil de levé plus efficace, des chercheurs financés par l'UE ont intégré le GNSS européen à des drones.
Un nouveau point de vue pour les géomètres
La géoinformation est une infrastructure fondamentale de toute société moderne, et de nombreux autres services et infrastructures en dépendent. Mais elle est aussi onéreuse à créer et mettre à jour. Les administrations européennes, nationales et locales doivent donc trouver l'équilibre entre une demande croissante de géoinformation en haute résolution et récente et des budgets en baisse.

Le projet MAPKITE, financé par l'UE, répond aux besoins de ce marché en combinant des systèmes de cartographie mobiles terrestres (TMMS) aux capacités de cartographie des drones. Le projet vise à construire un tandem associant un véhicule terrestre et un drone équipés d'instruments de télédétection et coopérant pour collecter des données géographiques. Ce système, qui intègre aux drones des fonctionnalités de GNSS, propose un nouveau concept de post-traitement des géodonnées afin d'apporter aux géomètres une solution de bout en bout pour cartographier les corridors en 3D et en haute résolution.

«Les systèmes de cartographie mobiles terrestres sont devenus un outil de relevé standard, mais leur utilisation est restreinte car leur vision à partir du sol est limitée et insuffisante», déclare Pere Molina, coordinateur du projet. «D'un point de vue technologique, la cartographie de petites zones par des petits drones est devenue une réalité, et de nombreuses grandes sociétés de technologie géomatique intègrent déjà ce type de solutions à leur offre commerciale.»

Une solution en tandem

MAPKITE propose une solution en tandem intégrant à la fois des composants aériens et terrestres. Le composant aérien est constitué d'un drone équipé d'instruments de télédétection et d'un système de guidage et de contrôle de la navigation. Le composant terrestre est constitué d'un véhicule terrestre piloté par un humain, équipé d'instruments de télédétection et d'un TMMS.

Ce système en tandem fonctionne avec le véhicule terrestre, qui calcule une trajectoire au moyen de son système de navigation en temps réel. En procédant ainsi, des points de cheminement sont générés et transmis au drone sous forme de données d'itinéraire, en convertissant la navigation terrestre (paramètres de temps, position, vélocité et attitude) en commandes temporelles et spatiales pour le drone. Ce processus produit un lien virtuel par lequel le drone suit toujours le véhicule.

Le drone suit le véhicule terrestre à une altitude de vol constante et les deux systèmes peuvent simultanément collecter des géodonnées. Celles-ci sont ensuite post-traitées via un procédé d'orientation-étalonnage, ce qui permet de générer des images haute résolution, orientées, calibrées et intégrées des corridors et de leur environnement.

Un GNSS amélioré

MAPKITE, qui combine des systèmes de relevé terrestres et aériens, apporte aux utilisateurs une solution intégrée et puissante. Pour cela, le projet exploite pleinement des technologies GNSS comme EGNOS et Galileo. EGNOS, le Service européen de navigation par recouvrement géostationnaire, est le SBAS (satellite-based augmentation system) régional européen. De son côté, Galileo est le programme GNSS de l'Europe, qui fournit de meilleures informations de positionnement et de synchronisation.

«Nous proposons de toutes nouvelles manières d'acquérir et de traiter des géodonnées afin d'en tirer des informations géographiques qui n'auraient aucun sens sans GNSS», explique M. Molina. «Nous soulignons également le rôle critique de la synchronisation GNSS, due à la nécessité de synchroniser la trajectoire du véhicule terrestre avec les instruments de télédétection du drone.»

Un système qui change la donne

Grâce à sa simplicité de fonctionnement et aux économies qu'il engendre, le MAPKITE a tous les atouts pour changer la donne. Par exemple, les géomètres peuvent réduire les coûts en n'ayant plus besoin d'utiliser indépendamment des systèmes terrestres et aériens. «Surtout, MAPKITE peut réduire les budgets d'arpentage grâce à ses points de contrôle cinématiques au sol, qui sont obtenus directement à partir de la solution de navigation TMMS, ce qui rend superflus les coûteux points de contrôle au sol traditionnels», déclare M. Molina. «En bref, plus la mission de cartographie de corridor est longue, plus les économies réalisées grâce à MAPKITE sont importantes, tout en ayant des résultats d'une précision similaire.»

Mots-clés

MAPKITE, Galileo, EGNOS, GNSS, géomètres, cartographie 3D de corridor en haute résolution, UAS, TMMS
Numéro d'enregistrement: 190961 / Dernière mise à jour le: 2017-01-26