Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

FeCoProGen — Résultat en bref

Project ID: 620142
Financé au titre de: FP7-JTI
Pays: France
Domaine: Industrie

Des stratifiés minces à base d'alliages magnétiques doux

Au terme de nombreuses expérimentations, des chercheurs financés par l'UE ont mis au point des alliages fer-cobalt auxquels ont été ajoutées des quantités minimes d'autres éléments tels que le vanadium. Le rôle de ce dernier est d'augmenter leur ductilité et d'améliorer leurs propriétés magnétiques.
Des stratifiés minces à base d'alliages magnétiques doux
De nombreuses pièces d'équipements électrotechniques incluent des éléments magnétiques en alliages magnétiques doux. Les alliages intermétalliques fer-cobalt présentent en particulier une combinaison unique de propriétés telles qu'une aimantation de saturation élevée, une température de Curie élevée et une faible anisotropie magnétocristalline.

Les travaux intensifs de recherche et de développement menés durant plusieurs années ont permis de mieux comprendre les transitions de phase et d'apporter des améliorations importantes au niveau des propriétés mécaniques des alliages fer-cobalt. Leur coût élevé a toutefois empêché la généralisation de leur application.

Le projet FECOPROGEN (FeCo based magnetic alloys with high strength and minimized iron losses, for new high speed aerospace generator) a été lancé pour satisfaire le besoin croissant de matériaux magnétiques doux. Son objectif était de mettre au point une voie métallurgique originale pour les alliages fer-cobalt équiatomiques.

Les chercheurs ont commencé avec l'alliage AFK502R courant, fabriqué par Aperam Alloys Imphy, qui contient principalement environ 49 % de cobalt, 2 % de vanadium et moins de 0,04 % de niobium. Le reste de l'alliage est constitué de fer et d'impuretés en petites quantités résultant de l'élaboration du matériau en bandes.

Grâce à l'élaboration minutieuse des principaux paramètres de transformation, notamment de la vitesse et de la température de recuit et du rapport de laminage à froid, les chercheurs ont produit des stratifiés à deux couches d'une épaisseur de 0,2 mm. Le nouveau matériau obtenu est facile à estamper et découper à l'aide d'outils industriels.

Les travaux du projet FECOPROGEN ont abouti à la mise au point d'un nouveau stratifié fer-cobalt qui permettra aux fabricants d'aérogénérateurs de développer des appareils plus légers de même puissance. Ce nouveau produit, qui combine des propriétés mécaniques et magnétiques exceptionnelles, devrait augmenter la part de l'Europe sur le marché mondial des stratifiés en fer-cobalt.

Informations connexes

Mots-clés

Stratifiés, alliages magnétiques, alliages fer-cobalt, FECOPROGEN, aérogénérateurs