Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

SIMPHASRLS Résultat en bref

Project ID: 625774
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Portugal

La production industrielle de tensioactifs naturels

Dans le secteur alimentaire et celui de la santé, les produits naturels sont associés à une meilleure santé. Pour produire des tensioactifs et polymères naturels, des chercheurs européens ont utilisé des bactéries non pathogènes qui se nourrissent des huiles usées.
La production industrielle de tensioactifs naturels
Dans le secteur des produits chimiques et plastiques, on assiste à une transition évidente de la pétrochimie vers les matières premières renouvelables et durables. La biotechnologie basée sur la biomasse est une alternative de plus en plus prisée pour fournir des produits chimiques à haute valeur ajoutée respectueux de l'environnement ainsi que des produits issus des déchets. Le concept de bioraffinerie intégrée a ainsi été développé pour gérer les flux de déchets provenant de diverses industries d'Europe. Toutefois, par rapport aux polymères et tensioactifs issus de la pétrochimie, les alternatives naturelles produites de manière industrielle ont un coût élevé.

Pour remédier à ce problème, les scientifiques du projet SIMPHASRLS (Exploitation of oily wastes for the simultaneous production of polyhydroxyalkanoates (PHAs) and rhamnolipids (RLs)), financé par l'UE, ont proposé d'utiliser des bactéries non pathogènes pour produire simultanément des produits à grande valeur ajoutée sous la forme de polyhydroxyalcanoates et de biosurfactants. Ceux-ci s'accumulent dans les cellules ou sont excrétés dans le milieu de culture, respectivement.

Dans un premier temps, les chercheurs ont étudié de manière approfondie les souches bactériennes susceptibles de produire des polyhydroxyalcanoates et des tensioactifs et optimisé les conditions de culture. L'accent a été mis sur l'utilisation d'huile usée comme substrat.

L'approche proposée n'a pas soulevé de problèmes de sécurité ou de santé compte tenu de la nature non pathogène des bactéries. Les coûts de production ont également été réduits du fait qu'un seul bioréacteur était nécessaire pour produire simultanément des polyhydroxyalcanoates et des biosurfactants à partir de substrats bon marché. Par ailleurs, la transformation de l'huile végétale usée a réduit le risque pour l'environnement occasionné par sa mise au rebut.

Dans l'ensemble, la stratégie SIMPHASRLS présente une importante valeur commerciale étant donné l'intérêt actuel pour les produits naturels et l'utilisation de polyhydroxyalcanoates. Fait important, sa production respectueuse de l'environnement encourage l'adoption d'une stratégie de bioraffinerie intégrée basée sur la biomasse ne nécessitant pas de substrats d'origine fossile.

Informations connexes

Mots-clés

Tensioactif, bactéries, SIMPHASRLS, PHA, rhamnolipides
Numéro d'enregistrement: 191068 / Dernière mise à jour le: 2017-02-14