Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

BIODIVERSITYALTITUDE Résultat en bref

Project ID: 328637
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Danemark

La biodiversité à différentes altitudes

De nombreuses personnes dans les pays en développement dépendent de la médecine traditionnelle pour leurs soins de santé, ce qui nécessite de comprendre la biodiversité végétale. Des chercheurs ont mis en lumière l'impact du changement d'altitude sur l'histoire évolutionnaire et la biodiversité des plantes.
La biodiversité à différentes altitudes
La vie humaine dépend fortement de la biodiversité florale depuis des millénaires, et les ressources biologiques restent d'une importance capitale pour la subsistance de l'humanité. La compréhension de la manière dont les êtres humains dépendent de la nature pour leur subsistance est un objectif important de la recherche en biodiversité et de l'ethnobotanique.

L'initiative BIODIVERSITYALTITUDE (Plant evolutionary and ethnobotanical diversity changes along an altitudinal gradient), financée par l'UE, avait pour objectif de révéler les schémas du renouvellement de la biodiversité et de l'évolution en fonction de l'altitude avec des méthodes modernes. Les chercheurs ont mis en lumière les processus qui régissent la biodiversité végétale et l'utilisation des plantes dans des écosystèmes qui changent.

Pour mieux comprendre ces processus, les chercheurs ont utilisé de grands ensembles de données sur la biodiversité et plusieurs méthodes de comparaison modernes.

BIODIVERSITYALTITUDE a choisi le gradient altitudinal de l'Himalaya au Népal, une zone idéale pour étudier la diversité ethnobotanique étant donné sa tradition de phytothérapie. Les chercheurs ont rassemblé des bases de données des zones altitudinales des plantes et de leurs utilisations, et ils ont généré une phylogénie au niveau du genre de la flore.

Les chercheurs ont observé que la biodiversité végétale commence par augmenter avec l'altitude, jusqu'à atteindre un pic entre 1 300 et 1 800 m, avant de diminuer ensuite à des altitudes plus élevées. BIODIVERSITYALTITUDE a montré que les stratégies de conservation devraient prendre en compte l'histoire évolutionnaire, car une diversité des espèces plus faible à des altitudes plus élevées n'implique pas nécessairement une moindre diversité des communautés.

Dans une étude complémentaire, BIODIVERSITYALTITUDE a étudié les schémas en matière d'utilisation des palmiers en Amérique du Sud. Les chercheurs ont observé que la dépendance à la disponibilité peut correspondre à une utilisation ethnique limitée de la diversité de plantes sauvages, car des clades rares mais importantes peuvent avoir été négligées.

Ces résultats sont très importants pour la recherche sur la biodiversité et les services écosystémiques, et pourront être utilisés dans des programmes de conservation. Cela peut aider à maintenir la résilience des écosystèmes pour répondre aux besoins de la société dans un monde qui change.

Informations connexes

Mots-clés

Médecine traditionnelle, biodiversité végétale, histoire évolutionnaire, ethnobotanique, BIODIVERSITYALTITUDE
Numéro d'enregistrement: 191071 / Dernière mise à jour le: 2017-02-14