Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des bâtiments sans fil avec un meilleur rendement énergétique

Une étude a été réalisée sur la manière de rendre les bâtiments moins énergivores et mieux adaptés à la technologie sans fil. Cela permet la mise en œuvre de constructions offrant un bon rendement énergétique et une bonne couverture du signal.
Des bâtiments sans fil avec un meilleur rendement énergétique
Il est nécessaire de comprendre le lien entre les performances sans fil et la conception des bâtiments. Ces données sont essentielles pour le choix des matériaux de construction en vue d'une consommation d'énergie efficace et une bonne propagation des ondes radio.

Le projet WIFEEB (Wireless friendly energy efficient buildings), financé par l'UE, visait à développer et vérifier le concept de bâtiment adapté au sans fil et peu énergivore, mais aussi à concevoir et évaluer les matériaux de construction. Les travaux visaient aussi à montrer dans quelle mesure les bâtiments existants pouvaient être remaniés et comment concevoir les nouvelles constructions.

Les travaux ont nécessité le calcul des performances en matière d'énergie et sans fil d'un bâtiment en tenant compte des réseaux et systèmes actuels et à venir. Les propriétés thermiques des matériaux ont également été passées au crible, comme le béton, la brique, le bois et le plâtre.

WIFEEB s'est concentré sur deux structures en particulier: les éléments de construction à sélection de fréquence (FSS), comme les murs, les fenêtres et les façades, et les parois intelligentes. La plupart des FSS ont été conçus pour une utilisation dans les bâtiments. Les résultats ont montré que même si les FSS pouvaient être utiles pour le transfert des signaux, leur capacité à les bloquer était limitée. L'étude a porté sur l'utilisation des parois intelligentes en raison de leur capacité à reconfigurer un bâtiment en fonction des clients et des besoins.

Des outils de conception assistée par ordinateur (CAO) ont été développés et optimisés pour combiner les modèles de propagation sans fil aux modèles de rendement énergétique, afin de mettre au point un modèle de simulation complète pour l'environnement construit. Par ailleurs, les partenaires ont mis en œuvre les fonctions de modélisation 3D du logiciel iBuildnet afin d'intégrer directement les données d'un bâtiment, configurer le modèle pour la simulation et générer les modèles 3D.

Les études de cas modélisés dans iBuildnet comprenaient un bâtiment sécurisé, une maison intelligente avec mesure de l'énergie, l'utilisation de structures reconfigurables intelligentes et un espace commercial et mixte. Les résultats ont fait l'objet de contrôles expérimentaux pour plusieurs scénarios.

La capacité à mettre au point un réseau efficace pour la couverture du signal sans fil tout en réduisant la consommation d'énergie d'un bâtiment devrait avoir un impact socio-économique considérable.

Informations connexes

Mots-clés

Sans fil, bâtiments, rendement énergétique, consommation d'énergie, WIFEEB