Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La narration des injustices

Aux Pays-Bas, une étude s'est penchée sur la façon dont les souvenirs d'après-guerre et postcoloniaux ont affecté les uns et les autres au cours de la dernière décennie, et se sont développés dans une nouvelle forme de culture de la revendication
La narration des injustices
Depuis la fin de la guerre froide, la reconnaissance des injustices historiques est un problème majeur en Europe. Il est courant que des états indemnisent financièrement les victimes de la Seconde Guerre mondiale et de dictatures. Le problème des victimes du colonialisme, cependant, ne fait que depuis peu de temps l'objet de débats publics.

La justice transitionnelle est un nouveau domaine de recherche et de pratique. Elle implique l'étude des effets à long terme des violations des droits de l'homme et des moyens de traiter les atrocités passées, y compris les procès criminels, les excuses, les commissions historique et les réparations. Le projet NARRATED INJUSTICE (Narrated injustice compensation claims and transgenerational narratives of injustice), financé par l'UE, s'est penché sur trois cas d'étude.

Ses travaux ont étudié les paiements faits aux victimes juives néerlandaises depuis 2000. Ils ont plus particulièrement examiné la façon dont ces paiements sont devenus une référence dans les affaires juridiques, légitimant les demandes de victimes de la guerre de décolonisation néerlandaise en Indonésie. Les victimes ont gagné plusieurs procès consécutifs. Cela signifie que le gouvernement néerlandais a, pour la première fois, été obligé de verser des compensations financières aux victimes de la politique coloniale en Indonésie.

Des rapports ont été analysés afin d'établir les discours publics sur la question des réparations. De plus, des entretiens ont été menés avec des membres de diverses communautés, afin d'examiner leurs désirs ou leurs expériences. L'exploration de nombreux cas d'indemnisation dans le même pays a permis de constater les similitudes et les différences entre les groupes. Cela a permis de révéler des tendances générales.

Les chercheurs ont déterminé que les membres de la diaspora jouent un rôle essentiel dans les demandes d'indemnisation et qu'ils s'identifient grâce à ces demandes. Souvent, les personnes présentes dans les pays ont d'autres priorités, ou manquent de moyens. Cette tendance se rapporte à un désir accru des individus d'être reconnus avec leur propre contexte culturel, religieux, ethnique et (post) colonial.

Les résultats de NARRATED INJUSTICE permettent de mieux comprendre les conséquences des politiques d'indemnisation sur les individus et la communauté, et donnent des pistes sur la façon d'améliorer ces politiques à l'avenir.

Informations connexes

Mots-clés

Narration des injustices, postcolonial, injustice historique, NARRATED INJUSTICE, demandes d'indemnisation