Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

NATIVE INQUISITION Résultat en bref

Project ID: 623135
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Portugal

Les expériences des peuples autochtones pendant la colonisation du Brésil

Un projet financé par l'UE a étudié les expériences de diverses tribus indigènes brésiliennes touchées par la colonisation portugaise en Amérique. Les chercheurs ont examiné les accusations et les poursuites lancées contre ces personnes et leurs descendants au Brésil, qui ont été envoyées au Tribunal de l'Inquisition du Portugal à partir du XVIe siècle et jusqu'au XIXe siècle.
Les expériences des peuples autochtones pendant la colonisation du Brésil
Le XVIIIe siècle, en particulier, a vu de nombreux affrontements entre les peuples autochtones de différents territoires et origines ethniques du Brésil et les conquérants portugais et non portugais. Les différences culturelles, ainsi que l'évolution des alliances entre les différentes cultures, ont conduit à une tension politique généralisée, à des violences ethniques et à des troubles sociaux. Le projet NATIVE INQUISITION (The native peoples and the Portuguese inquisition) a analysé les relations sociales et d'autres pratiques culturelles et religieuses qui ont été établies suite aux contacts entre le colonisateur chrétien, les Africains et les peuples indigènes de l'Amérique portugaise.

Le principal objectif du projet était de mieux comprendre comment les indigènes de l'Amérique portugaise ont résisté et se sont adaptées à leur inclusion dans la société coloniale du Brésil, marquée par l'hybridation culturelle et le métissage de personnes ayant différents types raciaux. En employant une approche ethnohistorique et en examinant les pratiques sociales-culturelles et religieuses, les chercheurs ont voulu interpréter les dilemmes culturels de ces populations lors de leurs contacts religieux et interethniques avec le colonisateur.

Le travail initial s'est axé sur la diversité des relations entre les peuples autochtones et d'autres types d'agents culturels (par exemple, les ordres religieux, commerçants, colons, explorateurs), les esclaves africains et les descendants des afro-brésiliens. L'objectif était de faire la lumière sur l'adaptabilité et la résistance manifestées par les peuples autochtones vis à vis de ces autres acteurs.

Les chercheurs ont ensuite étudié le rôle joué dans ce scénario par les peuples autochtones et leurs descendants. Pour comprendre les différents niveaux de liens culturels, NATIVE INQUISITION a étudié les contacts quotidiens entre ces groupes.

Ses travaux ont également examiné l'opposition paradigmatique entre les peuples autochtones et mixtes («mestizos») de l'Europe moderne. NATIVE INQUISITION a étudié et décrit les accusations inquisitoriales contre les indigènes et mestizos, et cartographié les groupes ethniques et leurs régions du XVIe au XIXe siècle.

Le projet a établi un inventaire des sources historiques correspondantes afin de faciliter les futures recherches sur les peuples autochtones touchés par l'Inquisition portugaise. L'équipe a également créé une base de données répertoriant tous ceux qui ont été poursuivis par l'Inquisition, ainsi qu'un inventaire détaillé de l'ensemble des accusations et procès inquisitoriaux contre les peuples autochtones.

Les recherches de ce projet et la diffusion des résultats par le biais de cours contribuent à la connaissance des cultures autochtones et peuvent également permettre de mieux comprendre l'Amérique latine actuelle.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Peuples autochtones, colonisation, Brésil, Amérique portugaise, NATIVE INQUISITION
Numéro d'enregistrement: 191106 / Dernière mise à jour le: 2017-02-15