Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une expérience virtuelle de notre patrimoine culturel

L'archéologie virtuelle est une technologie bien établie, à l'intersection du patrimoine culturel et des technologies numériques. Une équipe internationale a travaillé à la conception et l'évaluation d'un nouveau type d'expériences médiatisées par la réalité virtuelle, visant à améliorer la compréhension, la pertinence sociale et la jouissance du patrimoine culturel archéologique.
Une expérience virtuelle de notre patrimoine culturel
Le concept de présence culturelle, notion relativement nouvelle dans le domaine de l'interaction homme-machine (IHM), peut être utilisé pour faire progresser l'archéologie virtuelle, grâce au caractère interactif de la réalité virtuelle.

Le projet LEAP (Learning of Archaeology through Presence) a réuni de solides équipes de recherche dans les domaines de l'archéologie, des sciences cognitives et de l'interaction homme-machine, afin de développer le concept de présence culturelle dans un cadre conceptuel et technologique innovant pour l'archéologie virtuelle.

L'équipe de LEAP a pour cela conçu et affiné un cadre théorique et méthodologique basé sur une nouvelle compréhension de la présence culturelle. Ses membres ont ensuite conçu et mis en œuvre ÇH3D, une exploration par la réalité virtuelle du site néolithique de Çatalhöyük en Turquie. Déclaré patrimoine mondial par l'UNESCO en 2012, ce site archéologique est devenu une référence à la fois pour la communauté des experts et pour le grand public.

ÇH3D n'exige qu'un équipement léger, ce qui le rend très mobile; il dispose de deux modes d'affichage (immersif et sur écran), ce qui augmente sa souplesse en fonction du public et des environnements. Le modèle comporte six versions, affichant l'architecture, des objets, des points chauds, des personnages immobiles, des scènes et des narrations. L'utilisateur expérimente un voyage d'une journée à Çatalhöyük, il y a 9 000 ans. Dans chaque version, les utilisateurs peuvent explorer cinq points d'intérêt prédéfinis: deux à l'intérieur d'une maison et trois à différents endroits du site.

Pour finir, l'équipe a évalué l'impact cognitif, émotionnel et éducatif de ÇH3D. Elle a pour cela fait appel à 85 participants (experts et non-experts, âgés de 12 à 80 ans, présentant divers niveaux de compétences technologiques et d'intérêt pour le patrimoine culturel), qui ont rempli un questionnaire sur la présence culturelle. Les résultats ont fourni des données statistiques sur les facteurs sous-jacents de la présence culturelle et de sa corrélation positive (mais non linéaire) avec l'apprentissage.

LEAP propose un nouveau modèle d'expérience médiatisée par la réalité virtuelle, qui permet aux utilisateurs d'«expérimenter» et de mieux comprendre les sociétés du passé grâce à des reconstitutions archéologiques virtuelles. D'un autre côté, le projet a fait progresser les connaissances scientifiques dans plusieurs domaines, et ses méthodes transdisciplinaires pourraient devenir des outils standards, à la fois pour l'archéologie virtuelle et pour l'interface homme-machine.

Informations connexes

Mots-clés

Réalité virtuelle, patrimoine culturel, archéologie, présence culturelle, LEAP