Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

MYCORRAY — Résultat en bref

Project ID: 315166
Financé au titre de: FP7-SME
Pays: Espagne
Domaine: Santé

L'avertissement précoce pour les vignobles

Une équipe de l'UE a développé des outils simples et portables pour identifier des agents pathogènes fongiques des vignobles. La technologie repose sur l'analyse d'ADN rapide des organismes pathogènes transmis par le sol.
L'avertissement précoce pour les vignobles
L'Europe est le plus grand producteur mondial de produits de pépinière de vin et de vigne, mais l'industrie est menacée par diverses maladies fongiques. Le nombre d'organismes impliqués rend la gestion très complexe, difficile et coûteuse et – pour l'instant – extrêmement inefficace.

Le projet MYCORRAY (A microarray tool for effective control of fungal grapevine trunk diseases in European vineyards), financé par l'UE, cherche à développer un outil d'analyse pour identifier les espèces fongiques du sol. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un traitement, cet outil permet d'identifier de manière simultanée et rentable l'ADN de 13 espèces fongiques connues impliquées dans les maladies de tronc de vigne.

Les principaux résultats du projet MYCORRAY ont été le développement d'un tube jetable contenant une puce d'ADN micro-réseau. Les chercheurs ont combiné le tube avec un lecteur de réseau autonome peu coûteux basé sur le système d'exploitation Android et utilisable par des non-spécialistes. Le lecteur saisit et traite les images de micro-réseau pour la présence d'agents pathogènes et présente ensuite les résultats à l'utilisateur.

La puce micro-réseau a été conçue pour détecter 12 des espèces fongiques les plus importantes impliquées dans les maladies de tronc de vigne. En outre, le réseau peut être utilisé pour détecter la présence de la bactérie Agrobacterium vitis et la distinguer entre les différentes souches.

Les chercheurs ont validé le système aux échelles du laboratoire, en utilisant des cultures pour déterminer les limites de détection pour chaque agent pathogène, puis dans des essais sur le terrain. L'équipe a prélevé des échantillons de vignobles naturellement infectés, en comparant les résultats face à trois méthodes de détection.

Les résultats ont démontré que le système était capable de détecter simultanément et de façon fiable les 13 agents pathogènes. Les informations du scanner ont été présentées d'une manière facile à interpréter. Le système a donc été confirmé adéquat pour son utilisation prévue.

Le système MYCORRAY offre un système de diagnostic fiable et rentable pour l'infection fongique des vignobles d'Europe. Par conséquent, l'industrie sera mieux équipée pour réduire ou gérer la menace des maladies fongiques.

Informations connexes

Mots-clés

Vignobles, mycoses, MYCORRAY, outil de micro-réseau, maladies du tronc de vigne