Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les comportements de santé et risque cardiovasculaire chez les immigrants éthiopiens adolescents

Les comportements de santé sont des contributeurs importants aux facteurs de risque cardiovasculaire (RC), la principale cause de morbidité et de mortalité dans les pays développés. Une équipe de recherche de l'UE a examiné les disparités ethniques/raciales dans l'accès aux soins de santé et les influences sur les comportements de santé par rapport aux populations dominantes.
Les comportements de santé et risque cardiovasculaire chez les immigrants éthiopiens adolescents
Le modèle bioécologique d'Uri Bronfenbrenner maintient que le développement humain est influencé par des processus, des personnes, du contexte et du temps. Le projet BYAIMS (Native-born youth of African immigrants and cardiovascular risk: A mixed methods study) a étudié l'influence des quatre domaines du modèle sur les facteurs RC chez les adolescents. L'accent a été mis en particulier sur les adolescents de la première et de la deuxième génération d'origine éthiopienne.

L'Europe et Israël, destinations courantes pour les migrants en provenance des pays les moins développés d'Afrique, accueillent quelque 600 000 et 120 000 immigrants éthiopiens, respectivement. Les chercheurs de BYAIMS ont effectué une recherche participative communautaire afin de comparer les échantillons de ces populations aux autres immigrants et aux non-immigrants.

Les résultats ont montré que tous les adolescents immigrants signalaient un statut socio-économique inférieur, des niveaux plus élevés de symptômes psychologiques et davantage de difficultés scolaires. Toutefois, par rapport aux autres immigrants et non-immigrants, les immigrants mâles adolescents éthiopiens de la deuxième génération ont démontré l'état de santé les plus pauvres (facteurs RC).

Alors que les autres adolescents immigrants et non-immigrants cherchaient des informations sur la santé principalement auprès des parents, les immigrants éthiopiens utilisaient principalement Internet pour obtenir de telles informations. Ils ont également signalé des traitements de santé relativement plus pauvres et moins de communication positive avec les médecins. Tous les groupes ont géré des facteurs de stress associés aux camarades, à l'école et à l'aide aux parents pour la culture et la langue. Cependant, BYAIMS a montré que les adolescents immigrants éthiopiens présentent un stress supplémentaire lié à des attitudes racistes omniprésentes, à de la discrimination et à un manque de respect dans leur société d'accueil.

Davantage de travail est nécessaire sur les interventions pour acculturer les adolescents immigrants issus de familles pauvres. Même si certains ont réussi à influencer des facteurs RC comme le régime et l'exercice, ils n'ont pas réussi avec d'autres facteurs, comme le tabagisme. Dans le même temps, alors que ces interventions ont facilité l'acclimatation à la culture israélienne, ils ont également entraîné une perte de la culture éthiopienne chez les immigrants.

Les recherches de BYAIMS ont montré que tous les domaines bio-écologiques (famille, école, système de santé, comportements sociaux et politiques gouvernementales) influencent les facteurs de RC. Plus important, ces influences sont souvent plus prononcées pour les immigrants éthiopiens adolescents.

Beaucoup des attitudes et des comportements sont établis au cours de l'adolescence et donc les inconvénients rencontrés au cours de cette étape cruciale du développement menacent d'avoir un impact sur le parcours de vie d'un individu. Les résultats de l'étude peuvent être utilisés pour développer des interventions de soins de santé plus efficaces pour tous les jeunes et pour réduire les disparités pour les générations futures d'immigrants en Europe.

Informations connexes

Mots-clés

Comportements de santé, risque cardiovasculaire, adolescents immigrants, modèle bioécologique, BYAIMS