Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Aide aux malentendants

Une équipe de l'UE a étudié les diverses façons dont les individus interprètent la parole dans des conditions bruyantes. Les travaux ont donné naissance à un outil ultrasons pour aider à réaliser cette évaluation, ainsi qu'à une amélioration des systèmes de reconnaissance vocale.
Aide aux malentendants
La plupart des gens peuvent interpréter le discours sous diverses combinaisons de conditions sous-optimales. Aussi, la grande variabilité individuelle des mécanismes d'adaptation suggère des façons d'adapter des prothèses auditives et d'autres appareils audio pour des utilisateurs individuels et des circonstances changeantes.

Les recherches du projet INSPIRE (Investigating speech processing in realistic environments), financé par l'UE, ont permis de réunir les facteurs affectant l'intelligibilité du discours. Le consortium a également mené un programme de formation.

L'équipe a d'abord spécifié les mécanismes clés par lesquels les perceptions et interprétations des auditeurs changent au cours de situations d'écoute réalistes. Les chercheurs ont également développé un appareil d'échographie comme première étape vers des applications technologiques adaptées aux conditions de bruit dégradées.

Le groupe a ensuite détaillé la façon dont les auditeurs varient en fonction de la langue, des capacités auditives et de la mémoire, ainsi que la manière dont les auditeurs réagissent différemment aux discours du monde réel. L'équipe a développé des tests de parole en laboratoire capables de simuler des parties de communication réelle et de reproduire de manière fiable toute la gamme des réponses individuelles. Les chercheurs ont modélisé la manière dont les effets de l'âge et de la perte auditive affectent la capacité de décodage des personnes et dans quelle mesure les appareils auditifs restaurent une perception réaliste. L'équipe a étudié les différences individuelles dans la sensibilité au masquage.

INSPIRE a mis au point des modèles capables de prédire les perceptions erronées de diverses situations sous-optimales. Les fausses idées ont été analysées pour rechercher les propriétés du signal qui ont causé la confusion. Les résultats ont conduit à un affinement des modèles actuels.

Une nouvelle étape a amélioré la robustesse des systèmes de reconnaissance vocale automatiques actuels. Le développement comprenait un algorithme de séparation parole-bruit supérieur.

En outre, INSPIRE a géré un programme de formation complet comprenant des ateliers, des cours de compétences clés et des compétences complémentaires. Les travaux ont donné lieu à plus de 50 articles dans des revues et a contribué à créer une infrastructure stable pour la recherche. Les infrastructures comprenaient des projets de recherche complémentaires tels que BigListen, un logiciel de synthèse vocale et une plateforme pour faire progresser la modélisation auditive.

Les travaux d'INSPIRE peuvent conduire à des technologies permettant une utilisation individualisée de l'aide à l'audition et d'autres appareils audio. Un tel résultat profiterait à la recherche audiologique et à la population de malentendants.

Informations connexes

Mots-clés

Malentendant, dispositifs audio, INSPIRE, traitement de la parole, environnements réalistes